bourse tunis

La Banque de Tunisie divise son bénéfice par deux au premier semestre à 36 millions de dinars

ISIN : TN0002200053 - Ticker : BT
La bourse de Tunis ouvre dans 12h28min

La Banque de Tunisie (BT) a annoncé, vendredi, un bénéfice net semestriel en chute de 51% pour s'établir à 36,4 millions de dinars, contre 75,3 millions au terme du premier semestre de l'année écoulée.

Cette forte baisse du résultat net de la période est due essentiellement à l'envolée du coût du risque. Ainsi, les dotations aux provisions pour dépréciation des créances ont progressé de 347% passant de 10,3 millions de dinars à 46,3 millions entre juin 2019 et juin 2020.

La banque a réalisé des produits d'exploitation de 302,1 millions de dinars au premier semestre, contre 306,9 millions un an plus tôt, soit une légère baisse de 1,6%.

En application de la circulaire de la BCT n° 2020-07, la banque a procédé au report des tombées des crédits aux particuliers ayant un revenu mensuel inférieur à 1000 dinars. Les intérêts intercalaires sur ces reports, calculés aux taux conventionnels, sur la période allant de la date du report au 30 juin 2020, sont estimés à 7 millions de dinars et ont été totalement réservés. Par conséquent, ils ne figurent pas au niveau du PNB de juin 2020.

En application de la circulaire de la BCT n° 2020-08, les tombées sur les crédits aux particuliers concernés ont fait l'objet de report jusqu'au 30 juin 2020 et la banque a comptabilisé les intérêts intercalaires calculés sur la base du capital restant dû et des taux conventionnels dans ses produits au 30 juin 2020.

Ainsi, le Produit Net Bancaire (PNB) semestriel a quasiment stagné (-0,8%) pour s'établir à 178,7 millions de dinars, contre 180 millions à fin juin 2019.

Suite à l'effort supplémentaire de provisionnement, le résultat d'exploitation de la période ressort en baisse de 36% passant de 108,5 millions de dinars en juin 2019 à 69,5 millions à fin juin dernier.

Impacts de la crise de Coronavirus

La banque souligne que le risque de répercussions sur les performances futures de la banque demeure présent. En l'état actuel de la situation et sur la base des informations disponibles, un éventuel impact sur les comptes des prochaines années est assez probable notamment en termes de provisions à constituer, ajoute la banque.

Du côté des commissaires aux comptes, à la date de publication des comptes intermédiaires de juin 2020, ils ont indiqué qu'ils ne disposent pas d'éléments probants permettant d'évaluer cet éventuel impact sur les prochaines années.

Télécharger les états financiers intermédiaires arrêtés au 30 juin 2020

O.E.O

Publié le 11/09/2020 09:43:23

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.