ilboursa arabic version ilboursa

La Banque centrale de Russie abaisse son taux directeur de 300 points de base

ISIN : TN0009050014 - Ticker : PX1
La bourse de Tunis Ouvre dans 9h39min

La Banque centrale de Russie a décidé d'abaisser son taux d'intérêt directeur de 300 points de base à 11%. L'organe central n'exclut pas l'application de nouvelles réductions compte tenu de la force de la devise russe, le rouble. En effet, la monnaie s'est remise de l'effondrement qu'elle a subi après le début de l'invasion de l'Ukraine.

Les dernières données hebdomadaires indiquent un ralentissement significatif du rythme actuel de croissance des prix ", explique le communiqué de l'institution d'émission. La détente des pressions inflationniste a été facilitée par la dynamique du taux de change du rouble, en sus d'une baisse des anticipations inflationnistes exprimées par la population et les entreprises. Actuellement, la monnaie russe est à son plus haut depuis quatre années contre le dollar et depuis sept ans contre l'euro.

La baisse des taux est la troisième appliquée par la Banque centrale russe depuis le mois de février, lorsque l'institution avait procédé à la plus forte augmentation en raison de la guerre. En effet, fin février dernier, l'organe régulateur avait annoncé une hausse de son taux d'intérêt directeur en le faisant passer de 9,5% à 20%.

La mesure d'urgence avait alors été déployée pour répondre de toute urgence à l'impact sur l'inflation et la stabilité financière du pays en raison des sanctions imposées par la communauté internationale occidentale. L'autorité monétaire russe a également annoncé que de nouvelles baisses de taux auront lieu lors de ses futures réunions. La prochaine se déroulera le 10 juin 2022.

La banquière centrale de Poutine, Elvira Nabiullina, a néanmoins reconnu que les conditions extérieures pour l'économie russe restent difficiles, mais affirme que les risques pour la stabilité financière ont quelque peu diminué.

Par ailleurs, l'institut d'émission russe a également indiqué que les fonds continuent d'affluer vers les dépôts à terme en rouble, alors que l'activité de crédit du secteur bancaire russe reste faible, limitant les risques inflationnistes et permettant d'assouplir les conditions monétaires.

Mariem Ben Yahia

Publié le 26/05/22 14:44

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

9HUOQ5i-Ru73Z1Mz2wyU1intjR0QRlJHxNInMDLVriM False