bourse tunis

L'Italie, première grande puissance économique mondiale à tomber en récession

L’Italie est la première grande puissance économique mondiale à tomber en récession, son PIB ayant reculé pour le deuxième trimestre consécutif.

Après plusieurs mois de turbulences politiques et de tensions budgétaires, les résultats sont là : le PIB de l'Italie a reculé de 0,2% au quatrième trimestre, selon des données provisoires publiées ce jeudi 31 janvier 2019 par l’agence italienne de statistiques Istat, après déjà une contraction de 0,1% le trimestre précédent. Un pays entre en récession quand son PIB se replie pendant au moins deux trimestres consécutifs. Et c'est ainsi le cas de l'Italie.

Sur la base des chiffres du quatrième trimestre, l’économie italienne affiche une croissance de seulement 0,8% sur un an, affectée par la frilosité des entreprises transalpines dans le cadre du ralentissement de l'économie européenne, notamment allemande, et des tensions commerciales entre la Chine et les Etats-Unis.

Selon plusieurs économistes, la source des forces récessionnistes mondiales que l'on observe actuellement ne vient pas des États-Unis ou de l'Asie, mais de la zone euro. En effet, le taux de croissance de 0,2% du PIB au quatrième trimestre, pour la zone euro, ne rassurera en rien les décideurs politiques quant aux perspectives pour cette année. La Banque centrale européenne avait déjà ramené ses anticipations pour 2019 de 1,8% en septembre à 1,7% en décembre.

Rappelons que l’Italie est le premier fournisseur de la Tunisie et aussi son deuxième client. En 2018, les échanges commerciaux entre les deux pays font ressortir des importations en provenance de l’Italie de l’ordre de 9,4 milliards de dinars et des exportations à destination de Tunisie d’une valeur de 6,5 milliards de dinars.

Omar El Oudi

Publié le 31/01/2019 15:19:01

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.