ilboursa arabic version ilboursa

Frappée par une grave crise économique, la Zambie négocie un soutien du FMI

ISIN : TN0009050014 - Ticker : PX1
La bourse de Tunis Ferme dans 3h3min

Percluse de dette, l'économie zambienne semble avoir entériné une garantie d'un programme de soutien du Fonds Monétaire International (FMI) pour conduire un plan de sauvetage à partir du mois de septembre.

La Zambie est le premier pays africain à avoir déclaré qu'il était dans l'incapacité de rembourser ses emprunts lors de la crise sanitaire, soit en 2020. Elle est aux prises avec une dette extérieure de 17,3 milliards de dollars.

Les autorités zambiennes entament aujourd'hui une réunion avec ses créanciers pour le démarrage de la restructuration de sa dette mais également pour convenir du déblocage de nouveaux financements. " Les créanciers doivent délibérer et décider. Cependant, nous pouvons nous attendre à ce que cela soit présenté au conseil d'administration du FMI début septembre ", a déclaré la directrice générale adjointe du Fonds, Antoinette Monsio Sayeh, lors d'une conférence de presse.

Le ministre zambien des Finances, Situmbeko Musokotwane, explique que " la bonne nouvelle est que tous les principaux créanciers sont prêts à entamer des discussions " et se montre rassurant en soutenant que cette situation les rapproche du programme du FMI.

Au cours de la dernière décennie, la Chine s'est hissée parmi les plus grands prêteurs publics de la Zambie. La dette cachée de la Zambie vis-à-vis de la Chine représenterait à elle seule 8% de son PIB, selon les données du laboratoire de recherche et d'innovation du College of William & Mary, aux États-Unis, AidData.

Toujours est-il que les différences entre la Zambie et son partenaire multilatéral, le FMI, sont évidentes, selon ActionAid Zambie qui fait partie de la Fédération mondiale ActionAid qui œuvre pour la justice sociale, l'égalité des sexes et l'éradication de la pauvreté.

En effet, ActionAid Zambie fait part d'interrogations de plus en plus nombreuses et considère qu'il n'est pas clair où le gouvernement trouvera les fonds nécessaires à l'exécution du budget puisqu'il reste tributaire des financements extérieurs. De plus, les coûts élevés du service de la dette extérieure, compte tenu du paiement de l'Eurobond dû cette année, ont des effets négatifs sur la stabilité macroéconomique.

Néanmoins, ActionAid Zambie prévoit une hausse élevée et durable du coût de la vie, en plus de taux de change fluctuants mêlés à des difficultés continues pour l'ensemble des citoyens dans le cas où les autorités zambiennes ne parviendraient pas à un accord avec le FMI.

Mariem Ben Yahia

Publié le 16/06/22 14:35

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

XqpN6Hrqxwvr6yPC6OhK0u6QKcwPyKAqKvJHHlBseuw False