se connecter recherche

Dabchy.com : Le premier réseau social de mode 100% féminin

ISIN : TN0009050014 - Ticker : PX1
La bourse de Tunis ouvre dans 8h46min

Permettre à toutes les Tunisiennes de refaire leur garde-robe en gagnant de l’argent, le tout, derrière un écran d’ordinateur sans bouger de chez soi ! Tel est le leitmotiv d’un groupe de trois amis, Ameni Mansouri, Ghazi Ketata et Oussama Mahjoub, animé par la volonté de permettre aux modeuses tunisiennes de trouver leur bonheur sur le net à travers la plateforme Dabchy.com.

Reçue au sein du nouveau haut lieu de l’entrepreunariat en Tunisie, à Le 15 Tunis, Ameni Mansouri, porte-parole de Dabchy.com est revenue sur les débuts de l’aventure en Tunisie et sur son expérience au sein du premier accélérateur de startups de la région d’Afrique du Nord - Moyen-Orient, le Flat6Labs

C’est la première plateforme de vide dressing en ligne en Tunisie. Elle recense plus de 50.000 articles et réunit une communauté connectée de près de 216.000 « Dabchouchas » en Tunisie. Un véritable réseau social de mode dont l’objectif est simple : permettre aux femmes tunisiennes de renouveler leur garde-robe en vendant leurs vêtements inutilisés et d'en acheter d’autres à prix cassés.

Dabchy.com : L’histoire d’une amitié entre une fashionista et deux geek

Créée en 2016 par les trois cofondateurs Ameni Mansouri, Ghazi Ketata et Oussama Mahjoub, la plateforme Dabchy.com est le fruit d’une amitié solide entre une fashionista et deux geek. L’idée est née de l’expérience de Ameni lorsqu’elle était étudiante à l’étranger. « J’ai passé 10 ans en France et c’est lors de mes déménagements successifs que l’idée d’un vide dressing 100% féminin en Tunisie s’est imposée », a-t-elle expliqué. Alors étudiante en pharmacie et ingénierie biomédicale, Ameni poursuit « lors de ces déménagements, je m’apercevais à chaque fois des quantités astronomiques de vêtements dont je n’avais plus besoin et dont je devais de toute façon me débarrasser ». 

Partant de ce constat, elle devient accro aux applications mobiles de vide dressing en France et commence à vendre ses vieux vêtements pour en racheter des neufs. Elle décide alors de franchir le pas pour créer le même type d’application en Tunisie. L’obstacle qu’elle a rencontré concernait la technicité de l’élaboration du site mais c’est sans compter l’aide de ces deux amis geek qui ont décidé de lui prêter main forte en s’associant au projet. « Je venais à peine d’être recrutée en contrat à durée indéterminé au sein du laboratoire pharmaceutique Sanofi Pasteur et je n’avais pas les compétences techniques pour créer moi-même un site », a-t-elle expliqué.

Après une réunion entre amis, la plateforme Dabchy.com voit le jour avec pour fondement principal la création d’une communauté féminine élargie appelée les « Dabchouchas ». Dans la lancée, une première version du site est mise en place au bout de 4 jours. L’engouement et l’effervescence qui s’en suivront sont tels qu’Ameni décidera de quitter son emploi à Sanofi pour se concentrer totalement à son projet.

Les Dabchouchas : une communauté de micro entrepreneuses en pleine croissance

Fonder une communauté connectée de « Dabchouchas » a été la première ambition des cofondateurs de Dabchy.com. Une vision stratégique qu’Ameni défend bec et ongles. Cependant, bien que la plateforme soit exclusivement féminine, des hommes viennent déposer des articles en ligne et en acheter d’autres. Aujourd’hui cette communauté croit de façon exponentielle et compte près de 216.000 « Dabchouchas » en plus de 150 articles déposés par jour. Les modeuses de Dabchy.com proviennent de toutes les régions tunisiennes et se sont transformées progressivement en micro- entrepreneuses hors paires.

Concrètement, ces femmes prennent en photo un vêtement ou un accessoire destiné à la vente, puis publient la photo en ligne en remplissant les champs obligatoires faisant mention de la marque, de la taille et de la couleur de l’article. Ce sont elles qui fixent les prix des articles qu’elles vendent en prenant soin de s’aligner sur les prix des autres produits déposés sur le site. « Les femmes sont averties et intuitives, elles ont la culture du commerce et se fient à leur bon sens », fait également remarquer Ameni Mansouri.

La Poste Tunisienne et Aramex, partenaires de confiance de Dabchy.com

La nécessité de rassurer les utilisateurs de Dabchy.com concernant le paiement des transactions en ligne s’est très vite imposée. Le paiement en ligne par carte bancaire piétinait faute de confiance de la part des dabchouchas et les avantages de la carte e-dinars demeurent encore mal connus. L’idée de faire intervenir une tierce personne de confiance lors de la vente des articles s’est présentée comme une exigence pour la viabilité du projet.

Sollicitée par Dabchy.com, la Poste Tunisienne a décidé d’élaborer un système de paiement à la livraison par l’intermédiaire d’une tierce personne de confiance. « Moez Chakchouk, PDG de la Poste, a réuni une dizaine de cadres pour discuter de l’avenir des commerces en Tunisie et Dabchy a servi de laboratoire », a expliqué Ameni. La systématisation de cette solution par la Poste Tunisienne est par ailleurs en train de se développer davantage pour répondre aux besoins de tous les commerçants tunisiens.

Un autre partenariat a également vu le jour avec le service de transport international Aramex pour l’introduction d’un paiement à la livraison. Aujourd’hui, les Dabchouchas ont le choix entre le paiement en ligne et le paiement à la livraison. Comme l’a expliqué la porte-parole de Dabchy.com « dans les deux cas, l’argent ne parvient pas directement à la vendeuse, il reste 24h à Dabchy pour vérifier que le colis est conforme. Après cette procédure, Dabchy prend sa commission, puis la vendeuse est rémunérée. Si l’article ne correspond pas, le retour se fait gratuitement pour s’assurer de la satisfaction totale du client, prévenir les fraudes et lutter contre la vente d’articles contrefaits ».

L’expérience Flat6Labs et la nouvelle phase de Dabchy.com

Promu lors de la première édition du Demo Day du Flat6Labs Tunis aux cotés de 5 autres startups prometteuses, Dabchy.com se présente aujourd’hui comme une startup à fort potentiel. Le Flat6Labs, premier accélérateur régional de startups en Afrique du Nord et au Moyen-Orient, aura permis de booster la startup à hauteur de 150.000 dinars en plus de lui accorder une audience d’investisseurs, de décideurs, de partenaires et des médias pour lui ouvrir de nouveaux horizons.

C'est un véritable incubateur de compétence qui a été lancé en Tunisie en partenariat avec Meninx Holding, le Tunisian American Enterprise Fund (TAEF)et la Banque Internationale Arabe de Tunisie (BIAT) en vue de participer à l’enrichissement de l’écosystème entrepreneurial tunisien.

Aujourd’hui, Dabchy.com a pour ambition d’agrandir son équipe en développant des talents et en s’internationalisant davantage. Après l’Algérie et le Maroc, les trois co-fondateurs de Dabchy.com ont pour objectif de s’implanter davantage dans la région MENA.

« Rien n’est plus imminent que l’impossible mais il faut penser que derrière chaque difficulté il y a des opportunités à saisir. Il faut se lancer avec les moyens du bord et se focaliser sur les consommateurs car, au final, ce sont eux qui définissent le produit », a conclu Ameni Mansouri.

Khawla Hamed

Publié le 08/02/18 20:29

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.