ilboursa arabic version ilboursa

ATTIJARI BANK : Des fondamentaux solides malgré des facteurs conjoncturels exceptionnels

ISIN : TN0001600154 - Ticker : TJARI
La bourse de Tunis ouvre dans 14h1min

Au premier semestre de l'année en cours, Attijari bank a enregistré, en absolu, la plus forte croissance des dépôts du secteur avec une captation additionnelle de 603 millions de dinars depuis le 31 décembre 2020, soit 26% de la collecte du secteur coté. Les dépôts de la banque atteignent ainsi 8.575 millions de dinars, soit +7,6% en relatif.

Cette amélioration provient principalement de l'accroissement des dépôts à vue de 392 millions de dinars (+10,6%) et des comptes d'épargne de 109 millions de dinars (+4,2%). La part des dépôts à vue dans total dépôts est ramenée à 47,8% au 30 juin 2021 contre 46,5% au 31 décembre 2020. La banque gagne ainsi 50 points de base en part de marché du secteur coté en termes de dépôts.

Comparé à la moyenne du secteur, Attijari bank a été également parmi les plus performantes en termes de distribution de crédits. L'encours net de ces derniers a évolué depuis fin 2020 de 242 millions de dinars (+4%) à 6.221 millions de dinars et une hausse de 233 millions de dinars (+23,3%) de l'encours du portefeuille-titres investissement.

Autre performance de la banque, et en dépit du contexte économique difficile, la part des créances classées dans le total engagements a été ramenée de 6,4% au 30 juin 2020 à 6% au 31 décembre 2020 et à 5,7% au 30 juin 2021. Dans le sillage des dépôts, la banque gagne 30 points de base en termes de part de marché des crédits.

Au niveau du compte de résultat, Attijari bank a enregistré une baisse de la marge sur intérêts de 10,8 millions de dinars (-7,8%). En dépit de cette régression, le PNB affiche une hausse de 14,3 millions de dinars (+5,8%) à 259 millions de dinars bénéficiant de l'accroissement de la marge sur commissions de 14,1 millions de dinars (+33,2%) qui a profité de la dynamique de la banque au niveau des crédits, des dépôts mais aussi de la diversification des produits.

Par ailleurs, l'activité de marché inscrit également une croissance du revenu de portefeuille de 10,9 millions de dinars (+17,2%). Attijari bank affiche ainsi une structure assez équilibrée de son PNB avec une part de 49,4% de la marge sur intérêts, 21,9% de la marge sur commissions et 28,7% des revenus de marché.

Toutefois, les charges opératoires ont augmenté de 29,7 millions de dinars (+26%) à 143,7 millions de dinars sous le fardeau de l'envolée des frais de personnel de 27 millions de dinars (+36%) à 102,4 millions de dinars contre 75,3 millions au premier semestre de l'année précédente.

L'élargissement des frais de personnel est dû essentiellement à l'application par la banque, en intégralité, de l'accord de la place signé le 26 juillet 2021, prévoyant l'augmentation salariale et la modification de l'assiette de calcul de l'indemnité de départ à la retraite (IDR) à 12 mois au lieu de 6 mois. L'impact de la révision des IDR sur les charges de ce premier semestre a été de 13,1 millions de dinars. Le coefficient d'exploitation de la banque passe ainsi de 46,6% au 30 juin 2020 à 55,5% au 30 juin 2021.

En conséquence, le résultat avant provisions ressort en baisse de 16,5 millions de dinars (-12%) à 119,4 millions de dinars. Toutefois, profitant de la bonne qualité de son portefeuille crédit, la banque enregistre une nette atténuation du coût du risque (dotations) qui passe de 21,8 millions de dinars à 11,3 millions au 30 juin 2021, soit une économie de 10,5 millions de dinars. Ceci a permis d'amortir la baisse du résultat d'exploitation de 6 millions de dinars seulement (-5,3%) à 108,1 millions de dinars.

Par ailleurs, Attijari bank a enregistré, d'un côté, une atténuation des pertes sur éléments extraordinaires de 12 millions de dinars et, d'un autre côté, une hausse de la charge d'IS de 13,7 millions de dinars. Attijari bank recourt faiblement aux réinvestissement exonéré par souci de prudence et de maintenir sur le long terme une qualité saine de son portefeuille.  

Au final, le résultat net de la banque enregistre une baisse de même ampleur que celle du résultat d'exploitation, soit de 6,3 millions de dinars (-8,8%) à 65,1 millions de dinars.

Télécharger les états financiers intermédiaires arrêtés au 30 juin 2021

Publié le 07/09/2021 12:01:14

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.