ilboursa arabic version ilboursa

2023, une année sous le signe de la résilience pour la STB Bank

ISIN : TN0002600955 - Ticker : STB
La bourse de Tunis Ouvre dans 32h4min

Malgré la persistance de la crise économique, la STB Bank a montré une résilience soutenue en 2023.

En 2023, l'activité de la STB Bank a été caractérisée par l'accélération du rythme de croissance des dépôts de la clientèle (+4%) pour s'établir à 10.239 millions de dinars. Cette hausse est observée essentiellement au niveau des dépôts d'épargne avec un taux de progression culminant à 10%.

Par ailleurs et dans un objectif de contenir le coût des ressources à un niveau compétitif, les dépôts à terme se sont repliés de 2% par rapport à leur niveau à fin 2022 confirmant ainsi la politique de la Banque de renoncer aux pratiques de surenchères sur les placements de la clientèle.

Aussi, il y a lieu de préciser que la tendance baissière observée au niveau de la mobilisation des dépôts (toutes formes confondues) durant le premier semestre a été inversée et la banque affiche à fin décembre une évolution plutôt positive pour maintenir son rang sur le podium des trois premières banques en termes d'encours par rapport à ses pairs.

Quant à l'encours des crédits, il affiche une régression de près de 5%, en lien d'une part avec une conjoncture économique nationale difficile et, d'autre part, avec le choix délibéré de la banque en matière de distribution de crédits par l'adoption d'une politique plus sélective et prudente, l'assainissement du portefeuille de la banque, la réduction progressive de la concentration et la quasi limitation de l'activité au renouvellement des crédits de gestion.

La Banque continue, cependant, à soutenir les entreprises publiques. Cette baisse tient compte de l'impact des opérations de cessions et de radiations pour une enveloppe globale avoisinant 238 millions de dinars et ce, dans le cadre de l'assainissement des créances compromises de la banque.

En outre, l'encours des titres de l'Etat (Bons de trésor et emprunt national) affichent une forte croissance de plus de 20% pour le porter à 2.402 millions de dinars, traduisant le rôle assez important de la Banque dans le financement de la dette publique

Les revenus du portefeuille-titres et opérations financières ont augmenté, quant à eux, de 52 millions de dinars (+27%) à 247 millions de dinars, constatée notamment au niveau des Intérêts sur portefeuille bons de trésor et emprunt obligataire (+53 millions de dinars), des dividendes sur titres de participations (+5 millions de dinars).

Au terme de l'année écoulée, le Produit Net Bancaire (PNB) de la STB Bank s'est situé à 696,4 millions de dinars, soit le même niveau enregistré une année auparavant.

Cette situation résulte de l'effet de la hausse des produits d'exploitation bancaire de 13,1% pour s'établir à 1.460 millions de dinars et de la progression des charges d'exploitation bancaire de 28,5%, lesquelles se sont établies à 763,6 millions de dinars.

La marge nette d'intérêt globale a baissé de 53 millions de dinars (-14%) à 321 millions de dinars, sous l'effet principalement de l'augmentation des charges d'intérêts sur ressources monétaires (+46 millions de dinars), en lien avec l'augmentation des encours moyens gérés, et de l'augmentation importante des charges payées sur dépôts de la clientèle (+119 millions de dinars) sous l'effet de l'augmentation du TMM et du TRE moyens.

Au niveau des commissions nettes, la banque a pu atteindre un volume de 128,6 millions de dinars à fin décembre dernier, en légère progression par rapport à son niveau à fin 2022.

Par ailleurs, les charges opératoires ont augmenté de 9% pour s'établir à 320 millions de dinars à fin 2023, expliquée essentiellement par la hausse légale des salaires et la conversion des congés dans le cadre de la souscription dans l'emprunt national.

Faut-il préciser à cet égard que l'évolution des charges de fonctionnement a été contenue dans la limite de 4% traduisant les efforts de la banque en matière de maîtrise des dépenses de fonctionnement.

Enfin, la STB Bank affiche un coefficient d'exploitation en progression de 3,8 points de pourcentage par rapport à son niveau à fin décembre 2022 pour se situer à 46%, demeurant ainsi dans la moyenne du secteur.

Télécharger les indicateurs d'activité arrêtés au 31 décembre 2023

Omar El Oudi

Publié le 24/01/24 20:15

1 commentaire sur cet article. Participez à la discussion.
KITAR-M


25/01/24 21:50
vous voulez dire résignation .....

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

YQ57eABejJSfC1_URZLQEB3keL4_4eMM2Gnp55KQb8E False