bourse tunis

SAH (Lilas), un Groupe tunisien dans la cour des grands en Afrique


Voir tous les sujets

Posté le 10/10/2018 12:50:20
l'essentiel pour SAH est de se placer dans ces 3 pays: Cote Ivoire, Sénégal et Kenya
un boulevard de croissance devant eux....
Répondre
Posté le 10/10/2018 12:30:35
les pays cités par le management de SAH pour etre des relais de croissance ont un PIB par habitant en pouvoir d'achat tres inférieur a ceux de la Tunisie (11 911$), du Maroc (8217$) et de l'Algérie (15 275$) comme vous pouvez le constater:
Cote Ivoire (4 000$), Sénégal (2713$) et Kenya (3225$)
Ne pas s'attendre à des chiffes d'affaire très important dans ces 3 pays: Cote Ivoire, Sénégal et Kenya.
Reste les relais de croissance des détergents (beaucoup de concurrence),nouvelles usines de production (sur un marché qui à l'air morose en Tunisie, confere CA du 2ème trimestre en baisse)
à suivre...
Répondre
Posté le 04/10/2018 12:12:58
Le poids de SAH dans les résultats consolidés représente 70%.
j'ai beaucoup de doutes que le résultat consolidé de 2018 soit de 22/24 M
la baisse du bénéfice est importante au deuxième trimestre, attendons de connaitre le chiffre affaire du 3ème trimestre dans 10 jours
Répondre
Posté le 03/10/2018 18:20:17
Bien dit "Alexiach", personnellement je suis méfiant les chiffres ne suivent pas.
Répondre
Posté le 03/10/2018 18:17:01
très interessant
des perspectives mirobolantes: une marge nette de 8,2% en 2019 contre 6,2% en 2018 (si elle est réalisée en 2018!!)
j'attends le CA du 3ème trimestre pour SAH après la forte baisse du 2ème trimestre pour cette société, les hausses de prix depuis fin aout sont énormes, le pouvoir d'achat des Tunisiennes et Tunisiens diminuent, les femmes sont assez malignes pour inventer une productivité ménagère qui leur fera diminuer leurs achats.
SAH n'a pas tenu au 1er semestre 2018 ses objectifs.
Le poids de SAH est très important dans les résultats consolidés.
Attendons le chiffre d'affaire du 3ème trimestre.
Répondre
Posté le 03/10/2018 18:17:01

Le leader des articles d’hygiène en Tunisie, la SAH (Société d’Articles Hygiéniques), connue sous le nom Lilas, a tenu le mardi 2 octobre au siège de la Bourse de Tunis, une communication financière animée par Mme Jalila Mezni, PDG de la société, et en présence de Mme Dalenda Bayou, Présidente de l’Association des Intermédiaires en Bourse (AIB).



Analysant les résultats du Groupe au premier semestre de l’année en cours, la première responsable de la société a fait savoir que le groupe est parvenu à réaliser des marges confortables et ce, malgré le renchérissement des matières premières (+30% pour la cellulose et +15% pour le super absorbant) ainsi que la continuation du glissement du dinar face à l’euro et au dollar. « 80% des matières premières sont importées dont 65% sont libellées en euro et les 35% restant en dollar », explique Mme Mezni.


Le groupe Lilas a connu en 2018 une période de transition qui n’a pas été sans impact sur ses résultats semestriels, précise la PDG, et ce, à cause du lourd programme d’investissement relatif à l’activité détergents (83 MDT avec un démarrage prévu pour le dernier trimestre de 2018), la hausse des charges d’exploitation en relation avec l’expansion en Algérie et l’installation de 3 nouvelles machines en Côte d’Ivoire, ainsi que de l’augmentation importante des charges financières, et notamment les intérêts bancaires et les pertes de change.


Néanmoins, le chiffre d’affaires a crû de 9,9% à fin juin dernier atteignant 194,7 MDT, boosté par l’augmentation du volume des ventes sur le marché local, suite notamment au lancement d’une nouvelle gamme de produits dédiée aux professionnels et aux entreprises. La marge brute a toutefois baissé de 1,2% (en glissement annuel) à 72,5 MDT, donnant lieu à une baisse du taux de marge brute à 37% contre 41% au premier semestre 2017.


Compte tenu de la hausse des prix des matières premières, la SAH a augmenté les prix de vente depuis la fin du mois d’août dernier comme suit : hygiène féminine (+12%), papier et serviettes (+20%), couches bébé (+12%), couches pour adultes (+12%) lingettes (+12%). « L’impact de cette augmentation des prix sera positif à partir du dernier trimestre de 2018 et sur toute l’année 2019 », estime la PDG.


Effort d’investissement remarquable


Le management de la société envisage d’investir 250 millions de dinars sur les deux années 2018/2019. Dans ce cadre, Lilas a créé en 2018 dans la région de Zriba une filiale baptisée “Azur Détergent” spécialisée dans la production de détergents sous la marque “Lilas” pour le marché local.


La nouvelle usine, dont le démarrage est prévu pour fin 2018, produira une gamme complète de produits détergents (poudre, liquide, eau de javel), qui seront distribués sur le territoire tunisien à travers le réseau actuel de Lilas. Le coût d’investissement est estimé à 83 millions de dinars.


Par ailleurs, la société va investir 75 millions de dinars dans une deuxième ligne de production de ouate cellulose d’une capacité de 100 tonnes/jour permettant à la société de doubler sa capacité de production de cette matière. « Les travaux de construction ont commencé en 2018 et le démarrage de l’activité est prévu pour juillet 2019 », annonce Mme Mezni.


Les 72 millions de dinars restant du programme d’investissement, seront déployés en Algérie et en Tunisie afin d’augmenter la capacité de production des articles papiers hygiéniques et couches bébé, dans l’acquisition de trois nouvelles machines à installer cette année, et dans le lancement de deux nouvelles filiales au Kenya et au Sénégal.


Pour le Kenya, Mme Mezni a affirmé que le marché kenyan est en pleine expansion avec un taux de pénétration faible des couches bébé (4%) et de l’hygiène féminine. « Nous commençons à mettre à leur disposition des produits « low-cost » mais cela reste très limité. Notre offre consiste en une production 100% locale », déclare la PDG.


Prévisions 2018/2019


Selon Mme Jalila Mezni, une reprise de l’activité en Libye est prévue à partir du quatrième trimestre 2018 et ce, suite à la publication par la Banque Centrale de Libye d’un communiqué confirmant la réouverture des lettres de crédits à des taux de change qui seront plafonnés à 3,9 (Tnd/Dollar).


Par ailleurs, la deuxième ligne de production d’Azur Papier entrera en exploitation à partir de juillet 2019. « Cet investissement permettra au groupe de consolider ses marges et d’accroitre les ventes hors groupe », estime la PDG.


En outre, le top management de la SAH prévoit que l’extension de la capacité de production en Côte d’Ivoire commencera à porter ses fruits à partir de 2019 tandis que l’unité Sénégalaise sera opérationnelle à partir du second trimestre 2019 avec pour objectif la production de 8 produits durant la première année.


Côté chiffres, le Groupe envisage de réaliser cette année un chiffre d’affaires de 412 millions de dinars pour atteindre 657 millions en 2019, soit une croissance de 59%. Quant au résultat net, le management de la SAH table sur le doublement des bénéfices entre 2018 et 2019 passant de 25,6 à 54,2 millions de dinars.


A propos de SAH (Lilas)


Certifiée ISO 9001 (normes de sécurité, de performance et de qualité) et ISO 22716 (bonnes pratiques de fabrication des produits cosmétiques), la SAH Lilas exploite 9 sites de production modernes et équipés de lignes de production automatiques à grande vitesse en provenance de fournisseurs reconnus tels que MD Viola, Diatec et Perrini.


Le Groupe dispose de 40.000 points de distribution, 141 parcs de véhicules dont 86 appartenant aux distributeurs, et 113 aires de stockage dont 40 appartenant à Lilas.


Unique acteur régional privé gérant des unités de production dans 5 pays africains, le Groupe SAH jouit d’une position défendable sur les marchés stratégiques grâce à une forte image de marque et à un réseau de distribution direct bien établi, ainsi qu’une vision stratégique bien définie et axée sur le renforcement de la capacité de production sur les marchés traditionnels, la pénétration de nouveaux marchés africains et la diversification vers de nouveaux métiers tels que les produits détergents.


Omar El Oudi


Répondre

Retour au forum SAH