bourse tunis

La BIAT aurait réalisé un résultat net de 190 millions de dinars en 20


Voir tous les sujets

Posté le 04/05/2017 13:32:54
Les entreprises et les salariés qui souffrent

L'état qui déclare l’austérité

Les banques qui s'engraissent et font des records historiques

si vous êtes à la recherche des voleurs, ils ne sont pas très loin
Répondre
Posté le 04/05/2017 11:43:55
C'est le cas de toutes les banques tunisiennes pas seulement la biat
Répondre
Posté le 04/05/2017 11:33:49
Record en temps de crise
le malheur des uns fait le bonheur des autres
Répondre
Posté le 04/05/2017 10:42:48
Tarifs d'une clinique et nn pas une Banque !!!

l'extrait bancaire est facturé chez la BIAT.

Message complété le 04/05/2017 11:20:25 par son auteur.

Bon personne ne peut pas nier que c'est la première Banque en Terme de chiffre en Tunisie..

Mais attention car il y a des challengers derrière elle comme Attijari & UIB, il sont entrain de réaliser des chiffres impressionnants aussi..


Répondre
Posté le 04/05/2017 09:59:31
N'importe quoi ! On se fout de la gueule de qui ?
L'économie irait mal, le dinars est en chute libre, il a tellement régressé qu'il commence à creuser... et qu'est ce qu'on nous apprend ?
Que dans cette crise sans précédent, une banque, acteur et en quelque sorte miroir de la situation financière du pays, arriverait à dégager 190 millions ?? Comment ??

Répondre
Posté le 04/05/2017 09:59:31


Compte tenu des capitaux propres affichés au niveau des indicateurs d’activité de la BIAT au 31 mars 2017 et qui s'élèvent à 893,852 millions de dinars, la banque aurait réalisé au titre de l’exercice 2016 un bénéfice net record de 190 Millions de dinars, le plus gros jamais réalisé par une banque tunisienne. 


Pour rappel et selon les indicateurs d'activité de la banque arrêtés au 31/12/2016, les produits d'exploitation de la BIAT se sont élevés à 810,8 millions de dinars en hausse de 12%. Ces produits sont répartis en intérêts (514,7 millions de dinars), en commissions en produits (151,1 millions) et en revenus du portefeuille-titres commercial (144,9 millions).


Quant aux charges d'exploitation bancaires, elles ont augmenté de 15% passant à 220,2 millions de dinars contre 191,6 millions un an plus tôt.


Les dépôts de la clientèle ont atteint en 2016 un niveau record avec un encours de 9,078 milliards de dinars, en progression de 1 milliard de dinars par rapport à décembre 2015.


L'encours des crédits nets sur la clientèle affiche, quant à lui, un net accroissement de 16,6% pour s'établir à fin décembre dernier à 7,679 milliards de dinars contre 6,583 milliards une année auparavant.


©ilboursa.com 


Répondre

Retour au forum BIAT