ilboursa arabic version ilboursa
La bourse Ferme dans 1h26min

SAH Lilas : Une remontée graduelle de la pente à partir de 2022

ISIN : TN0007610017 - Ticker : SAH

Voir tous les sujets

Posté le 06/06/2023 00:34:10

je suis un directeur des produits hiugiene à lacania.je veux avoir la direction de la société sah à lacania.merci de m'orienter svp

jai un dossier charefeddine dowar


Répondre
Posté le 28/12/2022 09:46:19

Guezezzzzz

Un contrat de liquidité qui ne peux pas resister a une seance hhh

Vers 6DT


Répondre
Posté le 26/12/2022 10:24:19

à quoi est due cette baisse avant la fin d'année


mouch normalement ils font du maquillage pour le 31/12


Répondre
Posté le 10/10/2022 14:57:28

Emmala les koweitien ech ya3mlou ???????????

HHHHHHHHHHHHHHH


Répondre
Posté le 10/10/2022 14:40:30

Elinoja sama7hni comme même makech farred niveau em3a Makkass 3ad Non?

850 k dt échangés et pas d'augmentation veux dire ramassage Non ?


Répondre
Posté le 10/10/2022 13:49:54

Bahi ya sidi aya tetkhaterchi elli hia bech tettarcha9 min ahna el ghodwa ???


Répondre
Posté le 10/10/2022 13:44:23

O93odd enti hiz ou onfodh ou la3bad etlimm

HHHHHHHHHHHHHHH


Répondre
Posté le 10/10/2022 13:16:51

Bennesba lil SAH tawa 9,5 et bientôt ma a99alech min 12 dt wall ayamou baynana


Répondre
Posté le 10/10/2022 12:41:39

avec 200 millimes de dividendes, un cours de 9.5 dtu, un endettement relativement lourd, un renchérissement du TMM, un marché mondial de matière première incertain et un taux d'inflation local de 10%.

SAH? non merci.



Répondre
Posté le 03/06/2022 10:38:27

il y'a quelqu'un qui vide 5000 actions ( 500 dévoilées ) chaque jour ou presque sur le 8,900, du coups il a presque vendu 50.000 actions depuis quelques jours et de plus il bloque l'action a ce stade


la question qui se pose , pourquoi vider si la societe a de bonnes perspectives ?


Répondre
Posté le 04/11/2021 11:14:25
pffff malla bassss
Répondre
Posté le 04/11/2021 11:14:25

Attijari Intermédiation vient de publier une analyse consacrée aux réalisations et perspectives de la Société des Articles Hygiènes (SAH Lilas).

https://static.menara.ma/content/uploads/2019/05/Logo-Attijari-Intermediation.jpg" alt="" width="503" height="335" />

L'année 2021 a été marquée en son premier semestre par une nette reprise de l'activité économique mondiale. Ceci s'est traduit par une forte fluctuation des cours des matières premières et une flambée des coûts de transport et logistiques.

Pour le groupe SAH, les répercussions se sont faites ressentir non seulement sur les ventes mais également sur le coût de production, notamment pour l'activité hygiène et papier. A l'échelle locale, l'inflation, la baisse du pouvoir d'achat, ainsi que l'aggravation de la situation sanitaire au deuxième trimestre 2021, ont grevé la demande, alors que la hausse des cours des matières premières (cellulose et super absorbant) ainsi que la flambée des coûts logistiques, n'ont pas pu être suffisamment répercutées sur le prix de vente final.

Il en découle ainsi un léger repli du chiffre d'affaires consolidé au premier semestre, conduit principalement par SAH Tunisie, alors que les filiales Azur papier et Azur détergents ont permis d'atténuer cette tendance baissière. La rentabilité opérationnelle brute a connu au S1 2021 une dégradation de plus de 3 points à 16,9%.

De plus, l'évolution du niveau des ventes n'a pas permis un meilleur amortissement des coûts fixes, ce qui a impacté la rentabilité opérationnelle de 4 points à la baisse à 9,4%.

Une remontée graduelle de la pente à partir de 2022

Quant à l'expansion géographique, ses effets ne seront en mesure de contrecarrer la situation de la société mère qu'à travers l'atteinte d'une taille plus conséquente. Les analystes d'Attijari Intermédiation s'attendent à une progression du chiffre d'affaires limitée à 5% d'ici la fin de l'année, boostée par une meilleure situation du secteur des services en mesure d'augmenter la demande locale notamment pour SAH Tunisie qui continue de contribuer à hauteur de moitié aux revenus consolidés.

Les hypothèses de l'intermédiaire en Bourse sont confortées par les réalisations publiées au niveau des indicateurs d'activité au troisième trimestre de 2021. Un tel niveau de chiffre d'affaires alourdira encore le poids des coûts fixes sur la rentabilité opérationnelle, outre la pression du coût d'approvisionnement en matières premières sur les marges.

L'année 2022 pourrait être meilleure à condition d'une amélioration de la demande locale, un maintien du trend de croissance soutenu pour les filiales papier, détergents, et d'Afrique subsaharienne.

Ceci dit, l'ombre de la hausse des prix des matières premières devrait continuer à planer courant 2022, ce qui maintiendrait les marges sous une relative bien que moindre pression. Le retour à une croissance à deux chiffres et une amélioration significative des marges sera plutôt envisageable en 2023.

Opinion

Avec une diversification produit, métier et pays très intéressante, des produits très insérés dans les habitudes de consommation locale, et de nouveaux marchés de présence et cibles très jeunes et en mesure d'absorber les capacité du groupe, SAH est parvenu en 5 ans, à doubler son chiffre d'affaires et son EBITDA.

Cependant, sa dépendance des cours internationaux des principales matières premières pour l'activité hygiène et papier demeure l'étau de resserrement de ses marges à chaque cycle de demande haussier.

La diversification métier et géographique ainsi que l'intégration croissante, constituent ses majeurs relais de croissance et d'amélioration de la rentabilité opérationnelle. La réduction du niveau d'endettement via le renforcement des fonds propres pourrait également être une piste pour dégager de meilleurs niveaux de rentabilité financière.

Télécharger l'Analyse d'Attijari Intermédiation


Répondre

Retour au forum SAH