bourse tunis

Un Résultat Net à l'équilibre pour Hannibal Lease en 2019

ISIN : TN0007310139 - Ticker : HL
La bourse de Tunis ouvre dans 18h28min

Après avoir divisé par deux son bénéfice en 2018, Hannibal Lease limite la casse en 2019 avec un résultat quasiment à l'équilibre de 70 mille dinars. La compagnie semble s'orienter vers un ralentissement de son rythme d'activité observé à partir de 2018 et ce, après une cadence assez soutenue durant les années antérieures. A rappeler qu'en l'espace de trois ans (2014-2017), la société a multiplié par deux ses crédits à la clientèle.

Pour 2019, les créances sur la clientèle se sont contractées de 131 millions de dinars, soit de -16,3% à 672 millions de dinars. De même, les emprunts de la société se tassent de 129 millions de dinars (-19,1%) à 544 millions de dinars.

Le total des engagements sur la clientèle a reculé de 118,7 millions de dinars (-14%). Une baisse en défaveur des engagements classés. Ces derniers, ont, au contraire, augmenté de 14,5 millions de dinars, contre une baisse des engagements sains de 133,2 millions de dinars. Le taux des CDL passe de 5,2% en 2018 à 8% en 2019. En dépit de l'effort supplémentaire de provisionnement, qui a fortement impacté le bénéfice de la société, le taux de couverture des créances recule de 60,2% en 2018 à 56% en 2019.

Au niveau de l'exploitation, les revenus en intérêts ont reculé de 9 millions de dinars (-10,7%) contre une baisse des charges financières nettes de seulement 5 millions de dinars (-8%). Par conséquent, le PNL (Produit Net de Leasing) de la compagnie rétrograde de 17,3% soit -3,7 millions de dinars. Les charges opératoires ont été relativement maîtrisées, affichant une baisse de -1,4%. Toutefois, le coefficient d'exploitation passe de 57,1% en 2018 à 68,1% en 2019.

L'augmentation des engagements classés de +14,5 millions de dinars, soit +32,9%, s'est répercutée sur les charges de couverture des risques (dotations aux provisions sur créances et portefeuille), qui passent de 2,4 millions de dinars en 2018 à 4,7 millions en 2019, soit un accroissement de 2,3 millions de dinars. En pourcentage du PNL, le coût du risque passe de 11,5% en 2018 à 26,8% en 2019.

La baisse du PNL, conjuguée à la hausse des dotations aux provisions, a affaibli le résultat de la compagnie qui ressort à seulement 69.500 dinars, contre 4,5 millions de dinars en 2018 et 8,2 millions en 2017.

Au final, la stratégie de croissance agressive, dans un contexte de ralentissement de la l'activité économique, d'un côté, et la non-éligibilité du leasing au refinancement bancaire et le tarissement des sources de financement à bon marché, d'un autre côté, se sont heurtés aux ambitions d'expansion de la compagnie.

Télécharger les états financiers arrêtés au 31 décembre 2019

Moez HADIDANE

Publié le 14/04/2020 10:47:36

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.