bourse tunis

Tunisie : Le déficit commercial s'établit à 14,8 milliards de dinars à fin septembre

Le déficit de la balance commerciale de la Tunisie s'est établit à 14,8 milliards de dinars au terme des neuf premiers mois de l'année en cours, contre 14,2 milliards une année auparavant, a annoncé mardi 8 octobre 2019 l'Institut National de la Statistique (INS).

En effet, les exportations ont augmenté de +12%, contre +19,8% durant la même période de l'année 2018 pour s'établir à 33 milliards de dinars, contre 29,5 milliards un an plus tôt. De même, les importations ont enregistré une hausse de +9,6% contre +21% durant la même période de l'année 2018 pour atteindre 47,8 milliards de dinars, contre 43,6 milliards à fin septembre de l'année dernière.

A cet égard, le taux de couverture a gagné 1,5 point par rapport aux neuf premiers mois de l'année 2018 pour s'établir à 69%.

Les exportations freinées par la baisse des ventes de l'huile d'olives

L'augmentation observée au niveau des exportations (+12%) durant les neuf premiers mois de l'année 2019 a concerné le secteur de l'énergie (+35,1%), le secteur des mines, phosphates et dérivés (+27,1%), le secteur des industries mécaniques et électriques (+)15,9%, le secteur textile-habillement et cuirs (+8,3%) et les autres industries manufacturières (+19,1%).

En revanche, le secteur de l'agriculture et des industries agro-alimentaires a enregistré une baisse de -13,5%, suite à la diminution de nos ventes en huile d'olive à 1 milliard de dinars, contre 1,7 milliard l'année dernière.

Baisse du rythme de croissance des importations

L'augmentation des importations de +9,6% est due à la hausse observée au niveau de tous les secteurs. En effet, on note une augmentation de +24,3% pour les produits énergétiques sous l'effet de la hausse de nos achats de gaz naturel (2,9 milliards de dinars contre 1,7 milliard).

De même les importations ont augmenté de +12,5% pour les biens d'équipement, de +7,2% pour les mines, phosphates et dérivés, de +5,8% pour les produits agricoles et alimentaires de base et de +4,2% pour les matières premières et demi produits.

Le déficit commercial avec la Chine se creuse davantage

La balance commerciale ressort déficitaire suite au déficit enregistré avec certains pays, tels que la Chine (-4,44 milliards), l'Algérie (-2,43 milliards), l'Italie (-2 milliards), la Turquie (-1,8 milliard) et la Russie (-1,1 milliard).

En revanche, le solde de la balance commerciale a enregistré un excédent avec d'autres pays, principalement, la France de 3 milliards de dinars, la Libye de 982,1 millions de dinars et le Maroc de 319,1 millions.

Le déficit énergétique représente 38% du déficit global

Hors énergie le déficit de la balance commerciale s'établit à 9,2 milliards de dinars. Le déficit de la balance énergétique s'établit ainsi à 5,64 milliards de dinars représentant 38% du déficit total, contre 4,68 milliards durant la même période en 2018.

Omar El Oudi

Publié le 08/10/2019 14:48:49

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.