bourse tunis

Tunis sacrée ville la moins chère au monde pour les expatriés

Le cabinet de conseil en ressources humaines, Mercer, vient de publier son classement 2019 des villes les plus chères au monde pour les expatriés. D'après le rapport, la ville de Tunis se situe au dernier rang sur les 209 villes traitées par le cabinet.

En effet, la capitale tunisienne est sacrée ville la moins chère au monde pour les expatriés, devancée par Casablanca (128è), Rabat (160è), Le Caire (166è) et Alger (184è).

Pour avoir un tel classement, publié ce mercredi 26 juin par Les Echos, Mercer compare les coûts de plus de 200 produits et services des différentes villes pour les expatriés, tels que le transport, vêtements, logement, produits alimentaires, loisir, indemnités ainsi que d'autres facteurs comme les fluctuations monétaires, l'inflation des biens et des services et la volatilité des prix des logements qui contribuent ainsi au coût total des rémunérations des expatriés.

En haut du tableau, Hong Kong occupe le premier rang. Cette ville est bel et bien considérée comme la plus chère au monde. Elle est suivie par Tokyo, Singapour, Seoul et Shanghai. L'étude de Mercer révèle que huit des dix villes les plus chères au monde pour les expatriés sont asiatiques.

Considérée comme la ville américaine la plus chère pour les expatriés, New York se trouve en 9è position du classement sous l'effet de l'appréciation du dollar américain par rapport aux autres principales devises.

Enfin, on enregistre un recul de 13 places en un an dans le classement des villes françaises qui n'apparaissent qu'à partir du 47è rang et c'est Paris qui y figure.

F.S

Publié le 26/06/2019 14:19:14

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.