ilboursa arabic version ilboursa

SOTUVER : Des niveaux de rentabilité élevés et une structure financière saine

ISIN : TN0006560015 - Ticker : SOTUV
La bourse de Tunis Ferme dans 2h56min

La SOTUVER a réalisé en 2021 un chiffre d'affaires en progression de 17,2% soit un volume d'activité qui dépasse de 10,3% le niveau de 2019. Une fois encore, ce sont les performances à l'export qui tirent les revenus vers le haut (+44%) tandis que le marché local est en décroissance de 6,3%.

La SOTUVER renforce ainsi son positionnement principalement exportateur à 57%, contre 43% pour les ventes locales. Pourtant, la fluidité des échanges avec son principal marché export (Algérie) n'est pas encore pleinement rétablie. Nouvelles destinations ? la structure des ventes à l'export 2021 sera intéressante à analyser.

Signe de la saturation des capacités de production, tout ce qui est produit est vendu : quasiment pas de variation des stocks.

Par ailleurs, on souligne la décélération continue du rythme des investissements depuis 2019. A 5,8 millions de dinars d'investissements corporels sur l'année, niveau inférieur à la dotation aux amortissements (10 millions de dinars en 2020), on parle d'investissement de maintien.

Néanmoins, la dette augmente significativement de 33% à 75,3 millions de dinars. Hausse principalement de la dette à court et moyen termes (+48%) pour financer quoi ? la dette augmente de 19,5 millions de dinars, les placements progressent de 28,7 millions de dinars : on s'endette pour placer …

Le bilan du premier semestre de 2021 montre une augmentation de 22 millions de dinars des placements et 13 millions pour les liquidités. Des placements bancaires exclusivement, en attendant de décaisser pour les investissements d'augmentation de capacité (directement ou à travers des filiales) sans doute. A suivre.

L'entrée en activité de la nouvelle filiale SOTUVER Glass Industry est annoncée pour le début du premier semestre de 2022.

La société affiche des carnets de commande bien remplis, des niveaux de rentabilité élevés et une structure financière saine. En effet, le taux de marge brute repasse la barre des 50% au premier semestre de 2021. Les niveaux de marges sont parmi les plus élevés pour cette industrie capitalistique. La marge nette dépasse les 19% au premier semestre 2021, sans élément exceptionnel contrairement au premier semestre 2020 (plus-value sur terrain apporté en nature et réévalué à la nouvelle filiale).

Le GEARING du premier semestre 2021 s'établit à moins de 50% mais ressort en amélioration, soit un niveau très raisonnable. L'absence de dérapage au niveau du cycle d'exploitation au premier semestre 2021 représente un avantage d'être fortement orienté à l'export et de fournir un produit fortement demandé.

Hédi Ben Chérif

FINEVA

Publié le 08/02/22 09:56

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

KpXTOONgGtQyXsk7vwTjkwRieE4_Pb0COg2dFmmu8NA False