bourse tunis

Salah Ben Youssef : La situation des PME tunisiennes est délicate

La pandémie du Coronavirus entrera dans les annales. Mais pendant cette période, c'est les petites et moyennes entreprises qui feront le plus de sacrifices, si elles ne couleront pas. C'est dans cette marge que le ministre de l'Industrie, Salah Ben Youssef, a fait un bref aperçu sur l'état de l'industrie tunisienne et de ses défis sur les ondes d'Express FM.  

" La situation est délicate et les Tunisiens se doivent d'être solidaires ", a indiqué, d'emblée le ministre de l'Industrie. Il a reconnu que l'investissement est en recul face à l'épidémie. Et de déclarer qu'il faudrait une croissance rapide pour compenser le préjudice. Tout en ajoutant : " Personne ne sait combien de temps ce marasme continuera. Il y aura même les paradigmes et les mécanismes de la croissance qui vont changer ".

Il a néanmoins indiqué que l'économie tunisienne se reposera sur les vrais entrepreneurs. " On n'a rien, aucune ressource naturelle. On n'a que nos PME et c'est elles qui sont en danger et les mesures se doivent d'être rapides ", a-t-il martelé.

Pour ce qui est du montant d'aide aux PME, le ministre de l'industrie a été clair : " Nous ne disposons pas des sommes faramineuses des grands pays. L'Etat n'a pu mobiliser que 2,5 milliards de dinars ". Pour la Tunisie, il s'agit plutôt d'amortir le choc. Un Fonds d'appui à la restructuration des entreprises jouera un rôle dans la survie des PME, selon ses dires.

Il a tenu à indiquer que les Tunisiens vont passer des moments difficiles à cause de la pandémie du Coronavirus mais il a rassuré que c'est les compétences tunisiennes qui prendront le dessus. Et de souligner que les PME sont chères aux yeux du gouvernement et de l'Etat Tunisien.

A.M

Publié le 27/03/2020 11:24:41

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.