bourse tunis

Rétrospective 2020 : La Bourse de Tunis enregistre sa deuxième année consécutive de baisse

ISIN : TN0009050014 - Ticker : PX1
La bourse de Tunis ouvre dans 17h13min

La Bourse de Tunis enregistre en 2020 sa deuxième baisse annuelle tirée principalement par le repli des valeurs bancaires et de l'avènement du COVID-19. L'année a été marquée par l'introduction à la Cote de la Bourse de la compagnie Assurances MAGHREBIA contre la sortie de Tunisie Valeurs et HEXABYTE. L'année écoulée s'est démarquée également par la multiplicité des offres publiques d'achat et/ou de retrait qui ont concerné cinq valeurs de la Cote. Le marché financier a mobilisé durant l'année 2020 plus de 4,5 milliards de dinars, dont la part de lion revient au trésor.

La levée nette des Bons de Trésor de Court terme a dépassé pour la première fois celle des BTA. Les taux d'intérêts sur les Bons de Trésor ont certainement baissé par rapport à la fin de l'année 2019, mais la révision à la baisse du taux directeur de 100 points de base au mois de mars 2020 et de 50 points au mois d'octobre 2020, ne s'est transmise que partiellement sur les taux long.

Enfin, autre particularité de l'année 2020, les transactions des BTA sur le marché électronique de la BVMT n'a porté que sur 108,6 millions de dinars en 2020 contre une explosion des transactions sur les Bons de Trésor (BTA & BTC) sur le marché secondaire de gré à gré à 7,14 milliards de dinars en 2020 contre 1,94 milliard en 2019. Le marché de gré à gré à même enregistré une transaction sur la ligne d'emprunt national catégorie B le 26 juin 2020.

Tendance globale du marché boursier

Après une contreperformance de -2,06% en 2019, l'indice de référence générale de la bourse de Tunis, TUNINDEX, a enregistré en 2020 sa deuxième baisse consécutive de -3,33%. Le marché a poursuivi une tendance assez erratique et hésitante. La variation mensuelle du TUNINDEX a été six fois positive et autant de fois négative. Mais les performances des mois de mars et d'avril ont été déterminantes en fin de parcours.  

Les baisses de -9,59% en mars 2020 et de -4,16% en avril 2020 ont, tout compte fait, fortement pesé sur le bilan final de l'année. Rappelons que depuis son plus haut de l'année, le 2 mars 2020, et jusqu'au 17 mars 2020, le TUNINDEX a fondu de 15,11% en quinze jours de bourse. Malgré les tentatives de repêchage, depuis son plus bas annuel du 17 mars 2020 (+12,57% jusqu'au 31 décembre 2020), l'avènement du COVID 19 a été décisif pour déterminer la couleur finale du rendement global de l'année, dans un contexte post COVID caractérisé par des tensions politiques, sociales et économiques assez aigues.

Performance sectorielle

Par secteur, la meilleure performance 2020 revient à la branche industrie (+22,6%) propulsée par le sous-secteur Bâtiment et Matériaux de Constructions (+38,8%), lui-même dopé par la performance de Carthage Cement (+60,5%) et un peu moins par ESSOUKNA (+34,0%).

Derrière l'Industrie, c'est le secteur Agro-alimentaire qui dégage la seconde meilleure performance (+18,8%) favorisé par SFBT (+23,3%), Délice Holding (+46,9%) et CEREALIS (+54,2%).

En bas de l'échelle, le secteur des Matériaux de base s'écroule de -21,3% sous le fardeau des sous-secteurs Chimie, tiré vers le bas par ICF (-35,5%) et ALKIMIA (-4,4%), et Matières premières, bousculé par SOTIPAPIER (-27,4%) et TPR (-12,5%). La deuxième plus forte baisse sectorielle revient aux banques avec une chute de -18,5% sous le poids de la baisse générale des valeurs constituant le secteur : UBCI (-32,9%), ATB (-29,6%), STB (-28,4%), Amen Bank (-25,7%), BNA (-25,7%), UIB (-25,1%), BH Bank (-23%), ATTIJARI BANK (-15%), BTE (-13,5%) BIAT (-13%) BT (-12,8%) WIB (-5,1%). D'ailleurs c'est le secteur des banques qui a dessiné à lui seul, la couleur du TUNINDEX durant l'année.

Palmarès par valeur

La balance des variations de l'année affiche 43 baisses contre 37 hausses (en plus des deux hausses concernant Tunisie Valeurs (+6,92%) et HEXABYTE (+12,83%). Parmi les plus fortes régressions de l'année 2020, figurent MIP (-36,4%), ICF (-35,5%) et ASSAD (-34,9%). UBCI prend place dans le palmarès des cinq plus fortes baisses de l'année.

D'un autre côté et en dépit de la baisse générale du marché, certaines valeurs se sont distinguées avec des performances positives à trois chiffres en l'occurrence SERVICOM (+229,5%), UADH (+194,7%), TUNINVEST-SICAR (+194,2%), TAWASOL GH (+180%) et GIF-Filter (+124,6%). Ces niveaux de performances n'ont eu que de très faible impact sur le TUNINDEX.

Les cinq meilleures hausses de l'année ne représentent que 1% de la capitalisation boursière du marché, alors que les dix premiers ne pèsent que 6% dans la capitalisation de la place.

Capitalisation boursière

Après la radiation de la société ELBENE en date du 1er novembre 2019, la population des sociétés admises à la cote se trouve encore amoindrie passant de 81 à 79 valeurs admises, suite au retrait du marché principal de la cote de la bourse des actions de la société TUNISIE VALEURS en date du 27 juillet 2020 dont la capitalisation boursière à la veille de la radiation s'élève à 70 millions de dinars et le retrait des actions HEXABYTE du marché alternatif, le 30 septembre 2020 dont la capitalisation boursière à la veille de la radiation s'élève à 15,7 millions de dinars.

Par ailleurs, il est attendu que le nombre des valeurs listées baissera encore après la radiation de la valeur STEQ. Les actions de la société STEQ détenues hors noyau dur (44.669 actions soit 3,19% du capital), ont fait l'objet d'une OPR du 16 décembre 2020 au 30 décembre 2020, au prix de 6,500 dinars l'action de nominal 5 dinars.

Durant l'année 2020, la capitalisation boursière du marché s'est contractée de 632 millions de dinars, soit de -2,7% contre une baisse du TUNINDEX de -3,33%. En dépit de l'impact négatif de -85,65 millions de dinars suite à la sortie de Tunisie Valeurs et HEXABYTE, la capitalisation boursière du marché a bénéficié en même temps d'un effet papier positif de 475,7 millions de dinars provenant principalement de l'augmentation de capital de Carthage Cement et de l'introduction en bourse de la compagnie Assurances MARHREBIA et accessoirement de l'augmentation de capital en numéraire de MPBS, SOPAT et SOTEMAIL hors effet volume (nouveau papier net des radiations).

La capitalisation boursière du marché a dévissé sous l'effet prix uniquement de 1,02 milliard de dinars, soit de -4,3%. Une baisse qui ressort plus importante que celle du TUNINDEX justifiée par l'impact des dividendes qui fuient à la capitalisation mais qui sont recapitalisés dans l'indice.

En fin, SFBT garde sa place de plus grande Capi du marché avec une taille de 4.705 millions de dinars, soit 20,4% de la capitalisation totale du marché, contre respectivement 4.653 millions de dinars et 20,8% au 31 décembre 2019.

Capitaux échangés en 2020

Sur l'année 2020, les capitaux échangés sur la cote de la bourse (titres de capital et obligations) ont atteint 1 576 millions de dinars enregistrant une contraction de 0,9% par rapport à 2019. La moyenne quotidienne des transactions sur la cote ressort à 6,3 millions de dinars contre 6,4 en 2019, largement en deçà du record historique de 10,8 millions de dinars enregistré en 2010.

Cette petite régression, comparée à 2019, est attribuée au recul du marché obligataire dont les échanges n'ont porté que sur 164 millions de dinars contre 261 millions de dinars en 2019. Le marché obligataire n'a accaparé que 10% du volume réalisé sur la cote de la bourse contre une part de 16,4% en 2019. La moyenne quotidienne des transactions sur l'obligataire s'est limitée à 0,66 millions de dinars en 2020 contre 1,04 millions de dinars l'année précédente.

Plus de 66% des transactions du marché obligataire concerne les bons du Trésors, soit un montant de 108,65 millions de dinars. A titre comparatif, les transactions sur Bons du trésor sur le marché de gré à gré (y compris les BTC) se sont élevées en 2020 à 7,14 milliards de dinars, dont 4 millions de dinars portant sur une transaction d'obligation de l'emprunt national 2014 Cat. B réalisé le 26 juin 2020 !!

Par ailleurs, les capitaux échangés sur les titres de capital de la cote, ont progressé de 6,1% à 1.411 millions de dinars et ce après une baisse de -30% en 2019 et de -15,3% en 2018. La moyenne quotidienne des échanges sur le marché actions de la cote s'est hissée à 5,6 millions de dinars contre 5,3 millions de dinars en 2019 et 7,6 millions de dinars en 2018.

Sur les 1.411 millions de dinars de capitaux échangés sur titres de capital en 2020 : 238 millions de dinars ont été réalisés par transactions de bloc.

Sur l'ensemble des marchés de la bourse (Cote, Hors cote, Enregistrement, et déclarations), les volumes des échanges ont totalisé un volume de 2 819 millions de dinars, affichant une baisse de 16,3% impacté par le tarissement des opérations d'enregistrements de 22,6%.

Moez HADIDANE

Publié le 04/01/2021 14:59:26

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.