se connecter recherche

Rapport de Davos sur la Compétitivité : La Tunisie perd une place et se classe 87ème

ISIN : TN0009050014 - Ticker : PX1
La bourse de Tunis ouvre dans 15h39min

L’IACE (Institut Arabe des Chefs d’entreprise) a présenté ce mercredi 17 octobre 2018, pour la 16ème année consécutive, les résultats issus du Rapport sur la Compétitivité Globale du Forum Economique Mondial, communément connu sous le nom du Forum de Davos. Il s’agit d’un classement mondial, qui concerne 140 pays, et qui se base sur un score calculé à partir de 12 piliers constitués chacun d’un ensemble de variables qualitatives et quantitatives.

La nouveauté cette année réside dans la méthodologie de calcul de l’indice de compétitivité globale. En effet, des changements ont été introduits au niveau des pondérations associées aux variables qualitatives et quantitatives. Ainsi, les données quantitatives se voient désormais attribuer un poids de 70% contre 30% pour les autres catégories de variables alors que précédemment les variables quantitatives, issues d’organismes comme le FMI ou la Banque Mondiale avaient une pondération ne dépassant pas les 43%.

Dans une autre mesure, on constate l’émergence de nouveaux piliers et la disparition d’autres, pour garder un total de 12 piliers mais dont la composition est différente de celle des années précédentes. Ainsi, il y a eu apparition de nouveaux piliers tels que « Adoption des TIC », « Education et compétences », et « Système financier ». De même, les piliers sont désormais regroupés en quatre catégories au lieu des trois habituellement ; les piliers associés à un « Environnement favorable », au nombre de quatre, ceux associés au « Capital humain », au nombre de deux, ensuite « Les marchés », regroupant quatre piliers et enfin « Innovation » qui comprend deux piliers.

La Tunisie a enregistré, une progression d’un point dans son score passant de 54,6 en 2017 à 55,6 en 2018 pour occuper désormais la 87ème position, contre la 86 ème place l’année dernière (95 ème position selon l’ancienne méthode de calcul). Ce qui lui permet de se retrouver désormais à la deuxième place à l’échelle maghrébine, derrière le Maroc, et à la troisième place à l’échelle africaine, après l’Afrique du Sud et le Maroc.

Les piliers qui enregistrent un taux de performance nous assurant une compétitivité conséquente sont, pour les piliers où la Tunisie dispose d’un rang relativement avancé, le pilier cinq « Santé » avec le 58ème rang, le pilier dix « Taille des marchés avec le 70ème rang, le pilier six « Education et compétences » avec le 71ème rang et le pilier 11 « Dynamique des affaires » avec le 73ème rang. Tandis que les piliers pour lesquels nous nous situons bien derrière le peloton sont « Le marché du travail », avec la 129ème place, « La stabilité macroéconomique », avec le 118ème rang, « Le marché de la production », 103ème rang, et enfin l’adoption des TIC avec la 90ème position.

  2018/2019 2017/2018
Emirats Arabes Unis 27 27
Qatar 30 32
Arabie Saoudite 39 41
Oman 47 61
Bahrein 50 46
Jordanie 73 71
Maroc 75 77
Liban 80 75
Tunisie 87 86
Iran 89 88
Algérie 92 86
Egypte 94 94
Mauritanie 131 128
Yémen 139 135

Publié le 17/10/18 14:09

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.