bourse tunis

Pétrole : La Tunisie a importé des produits raffinés pour 4 milliards de dinars en huit mois

L'Institut National de la Statistique (INS) a dévoilé en début de semaine les mauvais chiffres du commerce extérieur tunisien pour les huit premiers mois de l'année, annonçant un déficit commercial de 12,9 milliards de dinars, soit 704 millions de dinars de plus par rapport à 2018 et 2,8 milliards de dinars de plus par rapport à 2017.

Hors énergie, ce déficit s'établit à 8 milliards de dinars. Cela veut dire que le déficit de la balance énergétique s'élève à plus de 4,8 milliards de dinars sur les huit premiers mois de l'année, soit en hausse de 1 milliard de dinars par rapport à 2018. Il représente ainsi 37,6% du déficit commercial total du pays.

Cette aggravation du déficit de la balance énergétique résulte de la hausse des importations des produits énergétiques qui ont atteint 6,6 milliards de dinars à fin août dernier, contre 5,4 milliards à fin août 2018 et 3,8 milliards à fin août 2017.

Ces importations sont composées principalement de produits raffinés pour 4 milliards de dinars (+16,7%) et de Gaz Naturel pour 2,5 milliards de dinars (+71,6%).

En revanche, la Tunisie n'a pas importé du pétrole brut en 2019 contrairement à l'année précédente durant laquelle nos achats en pétrole brut s'élevaient à 792 millions de dinars.

Du côté des exportations, nos ventes de produits énergétiques totalisent 1,8 milliard de dinars à fin août dernier, contre 1,5 milliards en 2018. Il s'agit du pétrole brut (1,3 milliard de dinars) et de produits raffinés (458,2 millions de dinars).

Omar El Oudi

Publié le 10/09/2019 15:42:48

1 COMMENTAIRE SUR CET ARTICLE
houcinebb


10/09/19 17:35
il nous faut une nouvelle raffinerie avec la STIR
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.