ilboursa arabic version ilboursa

Les obligations souveraines du Liban désormais les moins chères au monde

ISIN : TN0009050014 - Ticker : PX1
La bourse de Tunis Ouvre dans 8h51min

Pour la première fois depuis l'annonce du défaut de paiement en mars 2020, les eurobonds libanais se négocient à 9,2 cents pour un dollar. Les obligations souveraines du pays du Cèdre ont ainsi atteint leur plus bas historique et sont désormais les moins chères des dettes souveraines actuellement.

En défaut de paiement, le Liban n'émet plus de nouveaux titres, les obligations d'État se négociant exclusivement sur le marché secondaire, donc uniquement entre détenteurs. La dégradation des obligations libanaises est due à une perte de confiance des obligataires étrangers concernant les conditions de réforme requises pour que le pays du Cèdre entérine une aide du Fonds Monétaire International (FMI). 

L'effondrement est plus prononcé que celui observé par le Venezuela, dont les euro-obligations se négocient à 9,5 cents en raison des sanctions américaines. Néanmoins, avec l'envolée des prix du pétrole en raison de la guerre que la Russie mène en Ukraine, les États-Unis ont assoupli les restrictions affligées au pays d'Amérique du Sud, ce qui a porté les titres du Venezuela de 5 cents pour un dollar à près de 10 cents entre les mois de février et juin. En effet, afin de compenser le pétrole russe, le gendarme du monde a autorisé le Venezuela à reprendre les échanges d'or noir, interrompus depuis deux ans.

L'effondrement de l'économie libanaise semble pérenne en raison d'une gestion erratique et d'une politique délétère qui s'en vont à vau-l'eau dans le contexte actuel de guerre européenne. L'agence de notation américaine S&P Global prévoit que le choc alimentaire mondial engendré par l'invasion de l'Ukraine par la Russie aura des conséquences négatives sur les notations souveraines.

En effet, les pays les plus vulnérables, également grands importateurs de céréales, denrées les plus touchées par le conflit, sont très sensibles aux perturbations.

Mariem Ben Yahia

Publié le 08/06/22 15:41

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

9HUOQ5i-Ru73Z1Mz2wyU1intjR0QRlJHxNInMDLVriM False