bourse tunis

Les exportations tunisiennes en volume reculent de 3,4% au premier trimestre

Le repli des exportations tunisiennes en volume se poursuit pour le troisième mois consécutif, avec une baisse de 3,4% au terme du premier trimestre de l’année en cours. A fin février, les exportations avaient régressé de 3,5%.

Les échanges commerciaux de la Tunisie avec l’extérieur font ressortir en volume (prix constants), au cours du premier trimestre de l’année 2019, une baisse des exportations de 3,4% et des importations de l’ordre de 5,1% par rapport au premier trimestre 2018, selon les données publiées ce lundi 15 avril 2019 par l’Institut National de la Statistique (INS).

A cet effet, les prix ont augmenté respectivement de 20,5% pour les exportations et de 20,4% pour les importations.

Hors énergie, les prix ont augmenté à l’export de 20,6% et à l’import de 19,7% et ce, par rapport au premier trimestre de l’année 2018. En effet, les prix de l’énergie ont enregistré des hausses de l’ordre de 17,7% à l’export et de 24,8% à l’import durant le premier trimestre de l’année courante.

Au cours du premier trimestre de l’année 2019, les exportations en volume ont baissé pour le secteur du textiles, habillement et cuir de l’ordre de 2,5%, pour le secteur des industries mécaniques et électriques de l’ordre de 3,6%, et pour le secteur de l’agriculture et industrie agro-alimentaire de 19,6%.

Par ailleurs, les exportations du secteur de l’énergie ont augmenté en volume de l’ordre 11,6% et celle des mines phosphates et dérivés de l’ordre de 23,9%.

Concernant les importations, l’évolution trimestrielle en volume a été marquée par une baisse au niveau de la majorité des secteurs essentiellement ceux des mines phosphates et dérivés de 32,9% et de l’énergie de 11,3%.

Rappelons au final qu’en valeur (prix courants), les exportations s’élèvent au cours du premier trimestre de l’année à 11,8 milliards de dinars (+16,3%) tandis que les importations se sont établies à 15,8 milliards (+14,3%).

O.E.O

Publié le 15/04/19 12:39

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.