ilboursa arabic version ilboursa

Les États-Unis suppriment les tarifs douaniers sur l’acier et l’aluminium britanniques

ISIN : TN0009050014 - Ticker : PX1
La bourse de Tunis Ferme dans 3h52min

Les États-Unis acceptent de supprimer les droits de douane sur l'acier et l'aluminium britanniques.  Il s'agit de la rupture d'une des nombreuses querelles commerciales entre pays alliés initiés par l'Administration Trump. La nouvelle entente pourrait atténuer certaines pressions inflationnistes.

La Secrétaire américaine au Commerce, Gina Raimondo, a annoncé mardi soir que les États-Unis étaient parvenus à un accord avec le Royaume-Uni en mettant fin aux droits de douane sur l'acier et l'aluminium britanniques. Le nouvel accord en vigueur permettra d'importer " des volumes historiques et durables d'acier et d'aluminium britanniques sans l'application des tarifs de l'article 232 ", selon un communiqué.

La levée des barrières tarifaires est un accord fondamental qui supprimera les tarifs de rétorsion sur plus de 500 millions de dollars d'exportations américaines vers le Royaume-Uni. Le nouvel accord a été annoncé à l'issue d'une visite de la ministre britannique du Commerce international, Anne-Marie Trevelyan, aux États-Unis. Elle considère que l'entente " permettra d'avancer et de se concentrer sur l'approfondissement des relations commerciales florissantes avec les États-Unis ".

En vertu de l'accord ratifié mardi, les entreprises sidérurgiques chinoises au Royaume-Uni devront toujours se soumettre à des audits annuels pour s'assurer que l'acier chinois n'accède au territoire américain sans être taxé. En effet, le véritable problème auquel sont confrontés les producteurs américains reste la surproduction chinoise.

Les taxes sur l'acier et l'aluminium est une décision de l'ancien président américain, Donald Trump, mise en place en 2018 au nom de la sécurité nationale. Les États-Unis ont alors imposé des droits de douane de 25% sur les importations d'acier et de 10% sur l'aluminium, qualifiant les métaux étrangers de menace.

Depuis que Joe Biden est à la présidence des États-Unis, plusieurs critiques ont été formulées par son administration pour critiquer l'éloignement imposé par son prédécesseur aux pays Alliés. Néanmoins, Biden a mis du temps à annuler l'application des barrières tarifaires sur les métaux. En ce qui concerne les tarifs imposés sur les métaux européens, l'Administration Biden a conclu un accord avec l'Union européenne, l'année dernière, pour supprimer les droits de douane tout en maintenant les prélèvements appliqués sur les excédents des nouveaux quotas.

Mariem Ben Yahia

Publié le 24/03/22 08:05

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

nHZF_3KO4_9mWV8QlTe4E_lB3DujZYigWqBolXocJz0 False