arabic version ilboursa
bourse tunis

Les États-Unis détrônent la Chine et deviennent numéro un du minage de Bitcoin

En raison de la répression de la Chine de l'activité minière du bitcoin, les États-Unis sont devenus le premier pays en termes de taux de hachage. L'indice de consommation d'électricité de Cambridge Bitcoin (CBECI) montre que les mineurs de la reine des cryptomonnaies représentent 35,4% de la distribution mondiale totale du taux de hachage minier de bitcoins. A titre comparatif, les États-Unis affichaient une part de 6,5% en octobre 2020.

La forte croissance aux États-Unis est, en partie, due au fait que les entreprises américaines ont dû retirer leurs activités minières de Chine pour une mobilité vers leur pays d'origine. Néanmoins, en raison de la crise énergétique et la hausse des prix en cours, les pays où le coût de l'électricité est faible sont fortement convoités. Certains États tentent d'attirer les mineurs avec des offres bon marché dans l'espoir que les flux d'installation des mineurs permettraient la création d'autres sociétés informatiques dans la région.

Alors que l'empire du Milieu a contribué à près de 75% au taux de hachage de bitcoins en septembre 2019, la proportion actuelle demeure nulle. Les mesures restrictives du Parti Communiste Chinois (PCC) exprimées début septembre portaient sur l'interdiction du commerce des cryptomonnaies à toutes les institutions financières, aux sociétés de paiement et aux plateformes Internet. Les décisions chinoises ont marqué un tournant dans la course mondiale à la suprématie sur le réseau bitcoins.

Les États-Unis représentent désormais plus d'un tiers de l'activité minière totale de Bitcoin, le Kazakhstan et la Russie sont en passe de devenir des sites majeurs. Les données du CBECI indiquent que le Kazakhstan dispose d'une part de 18 % et que la Russie en possède 11 %.

Ces trois pays ont gagné des parts de marché importantes à la suite de l'interdiction de l'extraction de cryptomonnaies en Chine. Au mois de juin, l'un des plus grands mineurs chinois de bitcoin, BTC.com, déménageait au Kazakhstan au vu des faibles coûts de l'électricité.

Mariem Ben Yahia

Publié le 14/10/2021 14:28:22

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.