ilboursa arabic version ilboursa

Les engagements des banques envers le secteur public dépassent les 33 milliards de dinars

ISIN : TN0009050014 - Ticker : PX1
La bourse de Tunis Ouvre dans 14h40min

 

Par Moez HADIDANE
TERA FINANCES

Selon un document de la Banque Centrale de Tunisie (BCT) présenté à l'occasion d'un séminaire d'étude au parlement, le 1er novembre 2023, l'encours des créances des banques envers le secteur public a été multiplié par 3,1 fois entre décembre 2015 et septembre 2023, soit un taux de croissance annuel moyen de 15%.

Cet encours est ainsi passé de 10,9 milliards de dinars à la fin de 2015 à 33,4 milliards de dinars à fin septembre dernier. Ainsi, le poids des engagements des banques envers le secteur public dans leur total bilan est passé de 12,2% en 2015 à 20,9% au mois de septembre 2023 et presque autant, en pourcentage du PIB.

 

 

L'encours des crédits à l'État a été multiplié par 2,8 fois, alors que celui des crédits aux entreprises publiques a été multiplié par 3,6 fois passant de 3,7 milliards de dinars en 2015 à 13,2 milliards de dinars en septembre 2023.

 

 

La part des crédits aux entreprises publiques dans Total engagement sur le secteur public est passé de 34% en 2015 à 40% en septembre 2023. La quasi-totalité de ces engagements ne sont pas classés par les banques et sont considérés comme des créances saines au sens de la circulaire aux banques n° : 91-24 du 17 décembre 1991, relative à la division, couverture des risques et suivi des engagements.

 

 

En effet, le taux des créances classées sur les entreprises publiques est de seulement 2,2% au mois de juin 2023, contre une moyenne globale de 13,4%. Ce taux est de 18,2% pour les professionnels et les entreprises privées, 7,9% pour les crédits aux particuliers et 26,2% pour les PME.

En pourcentage des fonds propres (y compris les provisions et les emprunts subordonnés), les engagements des banques sur le secteur public (État et Entreprises Publiques) est passé de 77,8% en 2015 à 122,8% en septembre 2023.

Sur les 33,4 milliards de dinars d'engagements des banques sur le secteur public, 56,6% sont détenus par les banques publiques, soit 18,9 milliards de dinars ce qui représente 33% de leurs actifs.

Le paysage bancaire tunisien est composé de 22 banques résidentes et 7 banques non résidentes. L'État est présent dans 12 banques avec :

  • Une participation majoritaire dans 5 banques publiques (BNA, BH BANK, STB, BTS et BFPME)
  • Une participation stratégique dans 6 banques : TSB (50%), BTL (50%), NAIB (non-résidente 50%), BTE (38,9%), AL BARAKA Bank (20%) et BTK Bank (20%).
  • Une participation indirecte à travers STB et BH BANK dans la TFB (non-résidente)

On entend par

  • Banques publiques : Les 5 banques à participation majoritaire de l'État
  • Secteur Public : État et Entreprises publiques (EP)

 

Le total bilan des banques résidentes a été multiplié par 1,78 fois sur la période décembre 2015 et septembre 2023 contre une démultiplication de 1,77 fois pour le PIB nominal, soit un taux de croissance annuel moyen de 7,4%.

Publié le 10/11/23 09:44

2 commentaires sur cet article. Participez à la discussion.
Portfolio


10/11/23 15:26
ET ce sont des fonds en majorité provenant des dépôts des contribuables tunisiens et des refinancements de la BCT!
elinija


10/11/23 15:33

Hedhi hya : i3oum fi chaye7


En pourcentage des fonds propres (y compris les provisions et les emprunts subordonnés), les engagements des banques sur le secteur public (État et Entreprises Publiques) est passé de 77,8% en 2015 à 122,8% en septembre 2023.



Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

E-qTTuefgNd1zj0Oi_67WoM7oUngBj-WQdcgyvH5RR0 False