ilboursa arabic version ilboursa

L’économie africaine devrait croître de 3,9% cette année, selon la CEA

ISIN : TN0009050014 - Ticker : PX1
La bourse de Tunis Ferme dans 0h48min

L'économie africaine devrait progresser de 3,9% cette année, selon Adma Elhiraika, un responsable de la Commission Economique pour l'Afrique (CEA) des Nations Unies. Néanmoins, les prévisions peuvent être revues à la baisse au vu des nombreux défis économiques persistant dans de nombreux pays africains.

Le développement économique de l'Afrique a été entravé par de nombreux facteurs, en particulier la pandémie de Covid-19, les conflits armés et la corruption généralisée. Les conséquences économiques de ces facteurs ont conduit à une augmentation des coûts d'emprunt et à un fardeau croissant de la dette pour de nombreux états africains.

Autrement dit, la conjoncture actuelle rend de plus en plus difficiles les investissements dans les principaux secteurs pour assurer la résilience face aux chocs économiques. Les pays africains ont besoin d'investissements importants pour diversifier leur économie et renforcer leur résilience.

Par ailleurs, il a été indiqué que la dépréciation de la monnaie a été plus prononcée dans les économies disposant d'un régime de change flexible ainsi que dans les pays exportateurs de matières premières.

En effet, les pays à taux de change fixes, en particulier ceux de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC) et de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), ont connu une dépréciation moyenne de 10% par rapport au dollar américain en 2022. Les efffets négatifs se sont fait ressentir sur la capacité des entreprises à investir dans de nouveaux projets.

Le fardeau de la dette est, par ailleurs, une préoccupation majeure pour de nombreux pays du continent. Le ratio PIB/dette de l'Afrique devrait atteindre 61,9% en 2023.  Ainsi, les gouvernements africains doivent mettre en place des politiques économiques solides pour éviter une crise de la dette qui pourrait avoir de graves répercussions sur leur économie.

Malgré les défis économiques persistants, il existe des opportunités pour les pays africains pour renforcer leur économie et de stimuler la croissance. Les investissements dans les infrastructures, les énergies renouvelables, l'agriculture et l'éducation sont des domaines clés qui peuvent stimuler la croissance économique de l'Afrique.

Mariem Ben Yahia

Publié le 17/03/23 12:27

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

mpxuNICirSbRPgjejKUGNaJgV4bX-w8uMGFge1OXt90 False