se connecter recherche

Le secteur bancaire tunisien de plus en plus concentré

ISIN : TN0009050014 - Ticker : PX1
La bourse de Tunis ouvre dans 8h51min

Le Rapport annuel de 2016 sur la supervision bancaire publié par la Banque Centrale de Tunisie (BCT) a relevé des disparités au niveau de la concentration de l'activité bancaire en Tunisie au sein de chaque catégorie d’établissement étudiée séparément.

Globalement, la part des banques résidentes dans le total actif du secteur (107,77 milliards de dinars) a atteint 91,8% contre 4,2% pour les banques non résidents. Le reste est réparti entre les établissements de leasing (3,7%) et les sociétés de factoring (0,3%).

En termes de crédits à la clientèle (70 milliards de dinars), les banques résidentes s'accaparent également la part du lion avec 93,2% contre 1,3% seulement pour les banques non-résidentes.

S'agissant des dépôts de la clientèle (58,15 milliards de dinars), la part des banques résidentes s'élève à 97,3% contre une part de 2,7% des banques non-résidentes.

Concentration au niveau des banques résidentes

L’analyse sur la base du ratio de concentration fait ressortir une situation de concentration en termes d’actifs, de crédits, de dépôts et de nombre de comptes dans la mesure où les parts des 4 et 8 premières banques dépassent largement les seuils respectifs de 35% et de 50%.

Ainsi, en termes de dépôts de la clientèle, les quatre premières banques de la place, à savoir la BIAT, la BNA, Attijari bank et la STB, accaparent à elles seules 47,5% du total dépôts du secteur. Au niveau des crédits, l'activité se retrouve concentrée entre la BIAT, la BNA, la BH et Amen Bank.

Il est noté que le ratio de concentration reflète la part des opérations réalisées par les établissements les plus importants au regard du total de la situation globale de tous les établissements. Elle permet d’évaluer le caractère oligopolistique du secteur.

Ce ratio est généralement calculé pour les 4 et 8 plus grands établissements. Un marché est considéré comme concentré si la part des 4 plus grands établissements dépasse 35% ou si la part des 8 plus grands établissements dépasse 50%.

  Ratio de concentration en %
  Part des 4 premières banques Part des 8 premières banques
Total Actif 47,2 75,4
Crédits à la clientèle 46,2 76,1
Dépôts de la clientèle 47,5 79,3
Nombre de comptes 53,4 85,5

Par ailleurs, l’analyse de la concentration de l’activité bancaire suivant la nature de l’actionnariat fait ressortir que :

  • la contribution des banques publiques à l’activité bancaire demeure la plus importante avec une part de marché en termes d’actifs de 40,1%, de crédits de 39,1% et de dépôts de 34,7%.
  • les banques à capitaux privés tunisiens détiennent 27,4% du total actifs, 28,1% des crédits et 30,5% des dépôts.
  • les banques à capitaux étrangers détiennent 29,5% des actifs, 30% des crédits et 32,6% des dépôts.
  • les banques mixtes détiennent des parts de marché de 3% au niveau des actifs, 2,8% des crédits et 2,2% au niveau des dépôts.

Concentration au niveau des banques non-résidentes

Une forte concentration de l’activité des banques non-résidentes est constatée notamment au niveau des dépôts en devises et à un degré moindre au niveau des crédits et du total actif.

En effet, la part des quatre premières banques s'élève à 84,1% dans le total actif, à 90,5% dans les crédits, et à 92,8% dans les dépôts.

Omar El Oudi

Publié le 09/02/18 11:43

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.