arabic version ilboursa
bourse tunis

Le Groupe MARHABA de M'Hamed Driss annonce un bénéfice consolidé de 36 millions de dinars en 2019

Le Groupe Société Hôtelière Touristique et Balnéaire MARHABA a réalisé en 2019 un résultat net bénéficiaire pour la deuxième année consécutive. En 2018, le groupe a renoué avec les bénéfices pour la première fois depuis 2010.

Le Groupe fondé par Monsieur M'Hamed Driss et composé de sociétés touristiques, de santé, agricoles, de promotion immobilière et industrielles, a publié ses états financiers arrêtés au 31 décembre 2019. Le Résultat Net Part du Groupe (RNPG) s'établit à 10,9 millions de dinars, contre 19,2 millions en 2018, soit une baisse de 43,5%.

Si l'on intègre les parts des actionnaires minoritaires, le Résultat Net consolidé devient bénéficiaire à hauteur de 36 millions de dinars, contre 63,2 millions en 2018, accusant un repli de 43%. Rappelons que le bénéfice de 2018 a été dopé notamment par la part provenant du bénéfice réalisé par la société ICF (29,6 millions de dinars).

Du côté du chiffre d'affaires, le Groupe Marhaba a vu ses revenus augmenter de 27% (+92,4 millions de dinars) pour atteindre 433,2 millions de dinars, contre 340,8 millions un an plus tôt. Cette envolée du chiffre d'affaires résulte principalement de la hausse des revenus de la société ICF de +29 millions de dinars, de la société touristique Yasmine Monastir de +18,5 millions, de l'hôtel Marhaba Belvédère de 7 millions et de l'hôtel Tour Khalef de 6,6 millions.

Quant aux charges d'exploitation du Groupe, elles affichent une croissance de 35,5% passant de 288,1 millions de dinars en 2018 à 390 millions à fin décembre 2019, dont 205,8 millions d'achats d'approvisionnements consommés, 83,5 millions de charges de personnel et 55,1 millions de dotations aux amortissements et aux provisions.

En 2019, l'endettement financier brut du Groupe a atteint 323,8 millions de dinars, contre 288,2 millions à fin 2018. Le Groupe a supporté en 2019 des charges financières nettes de l'ordre de 33,4 million de dinars, contre 17,1 millions en 2018.

Toutefois, le Groupe a profité de 16,2 millions de dinars de produits des placements, contre 8,1 millions en 2018, soit une envolée de 102%. Ces produits proviennent principalement des revenus des titres de participations (10,3 millions de dinars) et des revenus de valeurs mobilières de placements (5,4 millions de dinars).

Par ailleurs, les notes aux états financiers consolidés stipulent que les hôtels Tour KHALEF, SAHRA DOUZ et TEJ MARHABA ont fait l'objet de contrôles fiscaux. Les montants réclamés par l'administration fiscale sont respectivement de 1,88 million de dinars, 0,3 million et 7,77 millions. " Les négociations sont en cours et le risque réel associé dépend du dénouement définitif des affaires ", indiquent les commissaires aux comptes du Groupe.

Télécharger les états financiers consolidés arrêtés au 31 décembre 2019

Omar El Oudi

Publié le 06/03/2021 20:04:21

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.