bourse tunis

La plateforme « Qanouni », première Legaltech fondée par une avocate en Tunisie

La transformation numérique globale est en marche dans le monde entier, y compris en Tunisie. Cependant, tous les domaines en transformation sont régis par différentes législations d'où la nécessité de mettre en place des solutions technologiques qui facilitent l'accès à l'information aux professionnels du Droit. Et c'est dans ce cadre que la plateforme en ligne " Qanouni.tn " a mis à disposition les outils juridiques d'auto-assistance nécessaires. La rédaction d'ilBoursa s'est entretenue avec sa fondatrice, Maya Boureghda, pour faire le point sur le développement de la Legaltech en Tunisie.

Création de la Legaltech made in Tunisia

Lancée il y a une quinzaine de jours, la plateforme " Qanouni " est le fruit d'un travail de trois ans. " En tant que professionnels du Droit, nous avons besoin d'accéder aux textes et à l'information. C'est vrai qu'il est plus facile, aujourd'hui, de le faire à travers le digital qu'à travers un livre, notamment grâce aux moteurs de recherche ", explique Maya Boureghda. Ayant fait ses études à l'université Paris I Panthéon-Sorbonne, la pionnière de la Legaltech en Tunisie s'est inspirée de ses expériences professionnelles dans la ville Lumière. En accédant à des bases de données bien fournies, Maya Boureghda nous apprend que l'idée de créer cette plateforme lui est venue par un besoin. " Nous sommes en train de créer l'offre car elle n'existe pas de manière étendue sur le marché en ramenant notre pierre à l'édifice".

Interrogée sur les coulisses de la création de la plateforme, la fondatrice appuie sur le fait que " les ingénieurs ne sont pas spécialement outillés pour décortiquer la règle de droit, ce qui engendre une rencontre de deux mondes des suites d'une coopération entre les professionnels et les juristes " avant d'ajouter qu'il " existe beaucoup de potentiel pour les hommes et femmes de loi spécialisés dans les nouvelles technologies ".

Des solutions adaptées à tous ?

La plateforme Qanouni.tn est destinée en premier lieu aux professionnels du Droit. " Grâce au moteur de recherche pertinent et performant, les juristes, avocats, notaires ou encore experts-comptables pourront bénéficier de la base de données disponibles dans le cadre de leur travail ".

Le site de la Legaltech fournit des milliers de textes juridiques consolidés, regroupant des lois, des décrets, des arrêtés, des circulaires ainsi qu'une jurisprudence actualisée.

La plateforme propose également une boite à outils, gratuite d'accès, qui tend vers la vulgarisation de certains concepts via le Legal Design. Il s'agit de la communication du Droit de manière à être compris par des non-juristes. Ainsi, une personne profane au monde du Droit " pourra accéder aux détails des différentes étapes à suivre pour constituer une Société à responsabilité limitée (SARL), par exemple ", indique Maya Boureghda.

Quelles projections pour Qanouni et pour la Legaltech en général ?

Concernant les perspectives de développement de " Qanouni ", Maya Boureghda espère, suite au lancement, drainer plus d'abonnements payants à destination des professionnels pour arriver, à moyen terme, à étendre la base documentaire en couvrant tous les domaines du Droit.

Dans les pays dans lesquels la Legaltech est de mise, la numérisation de l'industrie juridique titille les récalcitrants aux changements digitaux. Des interrogations de plus en plus nombreuses se font entendre quant à la substitution de la technologie aux personnes. Maya Boureghda insiste sur la maxime énonçant " qu'un Droit sans juristes est un Droit qui n'est pas vivant ". Elle rappelle qu'il ne s'agit pas " de concurrence mais plutôt d'un outil de travail qui complète le travail des professionnels ".

Myriam Ben Yahia

Publié le 13/10/2020 09:47:39

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.