ilboursa arabic version ilboursa

L'inflation en Turquie dépasse 21% au mois de novembre

En Turquie, l'inflation a bondi à son plus haut niveau en trois ans pour s'élever à 21,3% au mois de novembre 2021, contre 19,9% au mois d'octobre 2021. La hausse générale des prix s'est accélérée après que la lire s'est effondrée d'environ 30% par rapport au dollar au cours du mois dernier, augmentant les prix des biens et matériaux importés.

Les prix de l'énergie affichent la plus forte hausse avec une progression de 32% au mois de novembre, contre 25% pour le mois d'octobre. Les denrées alimentaires, qui représentent environ un quart du panier de consommation des Turcs, ont vu leurs prix s'accroître de 27% au mois de novembre alors qu'elles ont observé une progression de 27% un mois auparavant. L'ameublement et l'équipement ménager ont bondi de 25% au mois de novembre, en glissement annuel.

L'effondrement de la devise turque pousse le pays encore plus rapidement dans le marasme économique en raison des réductions agressives des taux d'intérêt imposées par le président turc, Recep Tayyip Erdogan. Le farouche opposant de l'orthodoxie monétaire, selon laquelle une baisse des taux renforce l'inflation, et souligne à plusieurs reprises que ce sont " les taux élevés qui favorisent l'inflation ".

Erdogan n'hésite pas à formuler des arguments théologiques pour justifier sa politique monétaire. Pour riposter aux critiques, il utilise comme leitmotiv les interdictions sur l'usure dans la religion musulmane. " Si Dieu le veut, nous stabiliserons toutes les fluctuations des prix et des taux de change en si peu de temps ", s'est défendu Erdogan lors d'un meeting dans la province de Siirt devant un auditoire galvanisé.

Les chiffres sur l'inflation ont été publiés par l'Institut des Statistiques turc (TUIK). Toujours est-il que la fiabilité et la crédibilité des publications de l'organe chargé de la production et de la publication des statistiques nationales sont remises en question. En effet, le président turc a remplacé des dizaines de responsables de TUIK par décret présidentiel depuis qu'il s'est octroyé de vastes nouveaux pouvoirs exécutifs lors des élections de 2018.

Mariem Ben Yahia

Publié le 06/12/2021 14:59:10

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.