bourse tunis

L'économie sud-africaine s'effondre de 51% au deuxième trimestre

ISIN : TN0009050014 - Ticker : PX1
La bourse de Tunis ouvre dans 3h6min

La crise sanitaire en cours et les mesures de confinement ont fait subir un violent contrecoup à l'Afrique du Sud en lui faisant perdre de nombreuses années de croissance économique. L'économie sud-africaine a enregistré une chute abyssale en reculant de 51% entre avril et juin 2020. Il s'agit de la baisse la plus prononcée depuis les années 1960.

Reflétant l'impact de la pandémie du coronavirus, la croissance a diminué de 17,1% au deuxième trimestre 2020 par rapport à la même période l'année dernière. L'agence gouvernementale, Statistics South Africa (Stats SA), a fait part de la situation conjoncturelle actuelle mardi 08 septembre.

Ayant déployé l'une des politiques de confinement les plus strictes au monde, les restrictions mises en place ont fortement affecté les secteurs du bâtiment, minier ainsi que l'industrie manufacturière, moteurs du marasme économique enregistré au deuxième trimestre 2020 par rapport au premier trimestre.

Le plus grand perdant est le secteur de la construction avec une forte contraction de 76,6% au deuxième trimestre. Fer de lance du pays le plus industrialisé du continent, le secteur secondaire est également à la peine avec une baisse de 74,9%. L'activité économique du secteur minier a également fortement diminué avec une chute de 73,1% ce qui a contribué à une contraction de 6 points de pourcentage à la croissance du Produit Intérieur Brut (PIB). Les dépenses des ménages ont, quant à elles, observé une décote de 49,8%, contribuant à un affaissement de 30,8 points de pourcentage à la croissance totale.

Néanmoins, l'agriculture est le seul secteur à se porter en bonne santé. Grand pan de l'économie sud-africaine, le secteur primaire a fait état d'une progression de 15,1% au deuxième trimestre, comparé au trimestre précédent. En effet, les exportations de fruits à coque, à l'instar des noix ont atténué l'abattement économique constaté.

En réponse aux publications de Stats SA, la présidence sud-africaine a énoncé trois processus qui seront mis en œuvre afin d'assurer la reprise économique. Le premier point du plan triptyque consiste à la présentation d'un pacte social sur la relance économique par les partenaires sociaux au président Cyril Ramaphosa. Le deuxième axe est une continuité du premier et repose sur la finalisation de la stratégie de reprise qui mettra en exergue le renforcement du commerce régional et continental. En dernier lieu, le troisième volet présenté sera effectif à partir du mois prochain et concernera la stimulation de l'emploi grâce au secteur public.

La contraction record enregistrée ne converge pas des estimations annoncées par l'agence de presse britannique, Reuters. En effet, une contraction de 47,3% a été prédite par des économistes interrogés par l'agence. De plus, l'économie de la nation arc-en-ciel connaît quelques difficultés depuis des années. En effet, l'économie sud-africaine est en récession depuis deux ans engendrant des turbulences depuis le début du règne du Congrès national africain de 1994.

Myriam Ben Yahia

Publié le 09/09/2020 11:41:55

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.