ilboursa arabic version ilboursa

Julie Kozack : Le FMI reste engagé auprès de la Tunisie

ISIN : TN0009050014 - Ticker : PX1
La bourse de Tunis Ferme dans 1h41min

La nouvelle porte-parole du Fonds Monétaire International (FMI), Julie Kozack, s'est exprimée hier jeudi 23 mars 2023, lors d'un point de presse qui s'est déroulé en ligne, sur l'état d'avancement du programme avec la Tunisie, une question qui inquiète de plus en plus les puissants États membres du FMI.

Mme KOZACK a rappelé que le programme national tunisien soutenu par le FMI vise à rétablir la stabilité macroéconomique, à renforcer les filets de sécurité sociale et l'équité fiscale, ainsi qu'à accélérer les réformes et à soutenir un environnement propice à une croissance inclusive et à la création d'emplois durables.

Elle a souligné que le FMI et les autorités tunisiennes avaient conclu, le 15 octobre 2022, un accord au niveau des services pour soutenir les politiques économiques de la Tunisie avec un accord de quatre ans dans le cadre du mécanisme élargi de crédit. Cet accord s'élevait à environ 1,9 milliard de dollars.

Elle a fait savoir que la communauté internationale peut grandement contribuer au succès du programme des autorités tunisiennes en débloquant rapidement des fonds supplémentaires. Et de rappeler que la présentation de ce programme au Conseil d'administration du FMI a été reportée afin de donner aux autorités tunisiennes plus de temps pour remplir les conditions requises.

Une nouvelle date sera fixée en consultation avec les autorités tunisiennes une fois que les conditions requises soient remplies. Le FMI reste un partenaire solide de la Tunisie et continuera à soutenir les autorités dans leurs efforts de réforme, y compris pour améliorer l'équité sociale ", a déclaré la directrice de la communication du FMI.

En réponse à une question sur le lien entre le retard observé dans la conclusion du programme et les récents propos du président kais SAIED à l'égard des migrants subsahariens, considérés comme étant une véritable position anti-immigrés en Tunisie, Mme KOZACK a indiqué que le FMI est préoccupé par les récents développements en Tunisie et, " bien sûr, nous prenons note des mesures prises par les autorités pour remédier à la situation ".

Enfin, la directrice de la communication du FMI affirme que son institution " reste engagée auprès de la Tunisie ", notamment pour soutenir les efforts visant à renforcer l'équité sociale et à promouvoir une croissance inclusive.

Omar El Oudi

Publié le 24/03/23 13:30

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

OqHyDClA4XCDw4J3AQUrTJEIK1haIBNtf29AbzHll5M False