bourse tunis

Ghassen Ben Aissa, Fatma Rekik et Mehdi Doghri parmi les 100 leaders africains de demain

L'édition 2019 du classement Choiseul des 100 leaders économiques africains de demain vient d'être dévoilée. Cette étude annuelle inédite classe les jeunes dirigeants africains de 40 ans et moins appelés à jouer un rôle majeur dans le développement économique du continent.

Le prestigieux Institut Choiseul publie chaque année son classement des 100 leaders africains d'exception appelés à jouer un rôle déterminant sur le continent. Dans l'édition 2019, figurent trois jeunes tunisiens.

En 37è position, figure en bonne place Ghassen Ben Aissa (37 ans), Directeur Général de la société C-Logistics, une entreprise spécialisée dans le transport maritime qu'il a créée en 2012. La société fait partie du Groupe familial Ben Aissa, leader tunisien du transport d'hydrocarbure, opérant également dans de multiples secteurs tels que celui de la promotion immobilière et industrielle, le consulting, les prestations logistiques à forte valeur ajoutée dans l'automobile et le textile, le commerce et le négoce ainsi que le transport international incluant fret aérien et maritime. Ghassen Ben Aissa avait été classé à la 55è position dans l'édition de l'année dernière. 

On trouve également dans le classement Fatma Rekik, Présidente Directrice Générale de la société STIFEN. Classée 46è, la jeune tunisienne de 36 ans a été nommée en mars 2018 PDG de STIFEN et STIFEN Fruits, entreprises du Groupe Elloumi spécialisées dans la production et la transformation de fruits. Membre du bureau d'AmCham Tunisie jusqu'en 2017, diplômée de l'Université Paris-Dauphine et titulaire d'un Master en Sciences de gestion, Fatma Rekik a débuté sa carrière à Cofat Egypt en 2010.

Troisième Tunisien figurant dans le classement, Mehdi Doghri (38 ans), Directeur Général Adjoint du Groupe CARTE, s'est classé à la 74è position.

Dans le Top 5 de ce classement, on trouve en première position le Nigérian Kabiru RABIU (39 ans), Directeur Général de BUA Group, puis la Rwandaise Clare AKAMANZI (40 ans), PDG de Rwanda Development Board, puis l'Ivoirien Sébastien KADIO-MOROKRO (38 ans) Directeur Général de Pétro Ivoire, la Sud-africaine Zukie SIYOTULA (37 ans), PDG de Siyotula Holding, et le Guinéen Daouda FALL (39 ans) PDG du Groupe Brahms.

Omar El Oudi

Publié le 03/10/2019 18:06:40

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.