bourse tunis

FMI : L'économie mondiale à la croisée des chemins

Le Fonds Monétaire International (FMI) prévient que la reprise économique mondiale attendue en 2021 est bel et bien menacée en raison de la résurgence des infections au coronavirus et des nouvelles restrictions aux ménages et aux entreprises. Le mois dernier, l'institution a qualifié de " partielle et inégale " la reprise envisagée l'année prochaine. Pour 2020, le FMI a fait état le mois dernier d'une contraction historique de 4,4% du PIB mondial après une première estimation de -5,2% au mois de juin 2020.

" Si l'apparition de nouveaux foyers de contamination exige un durcissement des restrictions de mobilité, ou si la mise au point, la production et la distribution à grande échelle de vaccins et de traitements sont retardées, la distanciation physique perdurera. En conséquence, la croissance sera plus faible, la dette publique plus élevée et les séquelles sur le potentiel à long terme de l'économie plus profondes ", estime la Directrice Générale du FMI, Kristalina Georgieva.

Alors que les dirigeants du G-20, regroupant les nations les plus riches au monde, tiendront un sommet virtuel ce week-end, la DG du FMI appelle à réduire l'incertitude et solidifier la transition vers la reprise et ce, en évitant le retrait prématuré du soutien des pouvoirs publics et en préparant dès maintenant une poussée synchronisée d'investissements dans les infrastructures, qui interviendra une fois la pandémie mieux maîtrisée.

" L'incertitude la plus importante à laquelle nous sommes confrontés aujourd'hui est la suivante : comment utiliser ces temps troublés pour bâtir une économie meilleure pour tous ? C'est ce sur quoi les dirigeants du monde entier se sont concentrés lorsqu'ils se sont réunis au Forum de Paris sur la Paix la semaine dernière, et ce sera le principal sujet de discussion des dirigeants du G20 ", souligne Kristalina Georgieva.

Il importe de rappeler que le FMI a réagi à cette crise de manière inédite, notamment en accordant plus de 100 milliards de dollars de nouveaux financements à 82 pays et en allégeant le service de la dette de ses membres les plus pauvres. " Nous nous entendons faire encore davantage pour aider nos 190 pays membres à surmonter cette crise et à construire une économie meilleure au sortir de la pandémie ", conclut la Directrice Générale du FMI.

M.B.Y

Publié le 20/11/2020 14:22:13

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.