se connecter recherche

Flat6Labs Tunis : Une délégation de l’IFC rencontre des startupers tunisiens

ISIN : TN0009050014 - Ticker : PX1
La bourse de Tunis ouvre dans 15h4min

Dans le cadre de la visite de travail effectué par le vice-président Moyen-Orient et Afrique de la Société Financière internationale (IFC) membre du Groupe Mondiale, Sérgio Pimenta, en Tunisie, une rencontre a été organisée lundi 5 mars 2018 entre 5 startupers tunisiens et une délégation de l’IFC au Flat6labs, premier accélérateur régional de startups au Moyen-Orient abrité à Le 15Tunis.

La délégation de l’IFC présidée par Sérgio Pimenta était composée de Xavier Reille, directeur du bureau Maghreb de l’IFC, Mouayed Makhlouf, directeur régional de l'Afrique du Nord et du Moyen-Orient de l'IFC, Georges Joseph Ghorra, représentant de l'IFC en Tunisie, Catherine Gozard, consultante en communication de l'Afrique du Nord et du Moyen-Orient de l'IFC ainsi que d’autres représentants de cette institution mondiale comme Mohamed Salah Khatteche et Mouna Hamden. Ghazi Ben Othman, représentant du Fonds d’investissement Saoudien, Malaz Capital, était également présent.

Le groupe a d’abord visité les locaux de Le15 Tunis, nouveau haut lieu de l’écosystème entrepreneurial en Tunisie dont la vocation est d’encourager les entrepreneurs tunisiens dans le développement de leurs startups. Une table ronde s’est par la suite tenue avec 5 fondateurs de startups tunisiennes en croissance : Amine Laaroussi de ECHO, Ameni Mansouri de Dabchy, Mohamed Gastli de NextProtein, Oussama Messaoudi de Datavora et Dali Kilani, fondateur de plusieurs startups telles que Zynga, eBay et Panologic.

Sérgio Pimenta a évoqué le soutien de l’IFC au Flat6Labs Tunis et a félicité les startupers tunisiens présents. Il a aussi soulevé la question de la réplication de l'investissement de l’IFC au Flat6 Labs Cairo en Tunisie comme « un signal de soutien aux startups tunisiennes ». « Durant notre visite, nous avons découvert ce qui se passe en Tunisie au sein de la nouvelle génération…L’IFC veut dénicher des startuppers innovants dans leur domaine et investir en eux » a-t-il également ajouté. 

Xavier Reille a mentionné la construction d’un « changement futur » grâce aux startuppers. Mouayed Makhlouf a pour a part assuré que le meilleur moyen d’aider les entrepreneurs et la jeunesse tunisienne « est d’investir dans des projets challengeants ».

Yehia Houry, le directeur du Flat6Labs en Tunisie a présenté à l’audience les programmes de cette instance en faveur du développement du secteur privé en Tunisie. Il a aussi rappelé que le Flat6Labs est présent en Egypte, au Liban, en Arabie Saoudite et à Abu Dhabi et qu’il a été lancé en Tunisie en 2016 en partenariat avec Meninx Holding, le Tunisian American Enterprise Fund et la Banque Internationale Arabe de Tunisie (BIAT).

K.H

Publié le 07/03/18 08:29

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.