ilboursa arabic version ilboursa

En Tunisie, la Blockchain Nation en marche avec l’incubateur Decentralize Impact

Impact Partner (Yunus Social Business Network), organisation à but non lucratif soutenant la réalisation des projets rentables à impact social et environnemental portés par les actrices et acteurs de changement tunisiens, lance le premier incubateur centré sur la blockchain en Tunisie en partenariat avec 1337 Digital Studio & Dar Blockchain et soutenu par la International Finance Corporation (IFC)

Le programme Decentralize Impact redéfinit les règles d'incubation en démocratisant l'accès aux ressources pour les créateurs du domaine de la blockchain, mais aussi pour la communauté dans son ensemble. Le nouveau programme est une première en Tunisie. Le but affiché est de fournir aux acteurs nationaux de la blockchain l'environnement le plus favorable et de donner plus de visibilité à l'industrie blockchain, qui en est encore à ses balbutiements en Tunisie.

Decentralize Impact montre ainsi l'envie qui entoure actuellement le secteur et aspire à agrandir la communauté blockchain et à encourager les pépites Tech de demain. Après avoir fait ses gammes dans l'entrepreneuriat avec Anava et Oleaster, notre interviewé a lancé 1337 Digital Studio, dont le " nouveau bébé " est Decentralize Impact, pour soutenir les projets sur la blockchain. Rencontre avec le CEO de 1337 Digital Studio, Skander Ben Hamda.

 

Pourquoi était-ce important pour 1337 Digital Studio d'intervenir dans le domaine tunisien de la blockchain ?

N'importe qui avec un ordinateur, un cerveau et quelques connaissances technologiques peut faire partie des Builders de ce nouveau monde. De cette idée globale, est venu Decentralize Impact, puisque nous nous sommes rendus compte qu'il n'y a pas de structures qui soutiennent la Blockcahin en Tunisie. A partir de là, Impact Partner, soutenue par l'IFC, nous a sollicité et nous avons commencé à travailler avec Dar el Blockchain, une des rares entités spécialisées dans la Blockchain en Tunisie. 

L'objectif est clair : créer une première vague de projets blockchain tunisiens pendant qu'il est encore temps. Loin de la logique de la concurrence mondiale en matière de blockchain, la Tunisie peut se permettre de prendre le train en marche. La révolution, qu'est le web 3.0, est différente des révolutions industrielles qui ont précédé puisqu'elles nécessitent beaucoup de ressources alors que le ticket d'entrée pour maîtriser la technologie de la blockchain est très bas. 

Ce que la blockchain permet de faire est bénéfique pour le programme Decentralize Impact étant donné que nous ne pouvons pas proposer une solution que nous n'utilisons pas. En d'autres termes, il est inconcevable de proposer un programme qui soutient la blockchain sans l'utiliser comme une opportunité ou comme un Proof of Concept [Démonstration de faisabilité, N.D.L.R]. L'idée n'est pas de créer une cryptomonnaie, mais nous utiliserons la Blockchain au sein d'un mécanisme de vote et de gouvernance.

 

Quels sont les critères d'éligibilité et quelles sont les récompenses de Decentralize Impact ? 

Le programme comprend six challenges. Il est question de concourir dans les domaines de l'alimentation et les soins de santé, de l'énergie et l'environnement, de la logistique et la mobilité, de l'inclusion financière, des industries créatives et du social et de la technologie civique. Pour intégrer le programme Decentralize Impact, il faut être une équipe d'au moins deux membres, un engagement à 100% au programme, avoir comme aspiration la création d'une démonstration de faisabilité ou d'un prototype et disposer d'un Business Model évolutif, décentralisé et fort par son impact.

Au terme du premier programme d'incubation centré sur les projets de blockchain, les lauréats disposeront de partenaires de référence, de partenariats pour le partage du savoir et des connaissances, en plus des parrainages. 

 

La première phase, Ideation, est un atelier d'innovation collaborative. Qu'en est-il des idées-forces de cette première étape ? 

Actuellement, nous en sommes à la première phase du programme, Ideation, qui va durer encore quelques semaines pendant laquelle nous publions un contenu éducatif. Une vidéo a été déjà mise en ligne sur Youtube. " Decentralization History and Philosophy " explique ce qu'est la décentralisation. Elle est la première d'une série de vidéos explicatives traitant des notions essentielles de la technologie blockchain, telle que le Smart Contract.

La deuxième partie de la phase Ideation concerne le dépôt des candidatures. Les idées proposées doivent correspondre à un des six challenges pour pouvoir s'inscrire sur notre plateforme, qui utilise la blockchain. Le critère principal de sélection est que l'idée soit orientée vers la blockchain et que le porteur de projet soit tunisien. Le projet soumis peut être une idée en phase de conception ou un projet établi qui requiert une couche blockchain. Il n'y a pas de restrictions concernant les phases de maturité des projets proposés par les postulants. 

La magie du programme est que les candidats peuvent avoir un lien qui peut être partagé avec tout le monde pour avoir plus de votes de la communauté. La sélection des projets ne revient pas à un jury ou un comité restreint et n'est pas discutée derrière des portes capitonnées. La décision se fait en fonction des votes de la communauté, des challenges experts et des experts spécialisés en fiscalité ou en management, par exemple. Les responsables et les initiateurs du programme, c'est-à-dire Impact Partner, Dar el Blockchain et 1337 Digital Studio, ont une petite partie des voix. En pourcentage, les votes de la communauté comptent pour 40%, ceux des experts représentent 30% et ceux des partenaires correspondent à 30%.

Une fois la phase des votes terminée, cinq projets par challenge sont retenus. Il s'agirait de ceux qui ont le meilleur score et qui se sont imposés à l'avant du peloton. C'est la deuxième phase du programme : Catalyst.

 

Catalyst est la deuxième phase du programme d'incubation. Quelles sont les méthodes de cette boîte à outils mise à disposition des porteurs de projet ?

Nous regroupons les porteurs des projets sélectionnés dans un Bootcamp, idéalement en présentiel si le contexte le permet. Le but est de transformer les idées proposées en une idée de projets à travers l'élaboration des Business plans, du Listing des partenaires, des études de projet, du calcul des ressources nécessaires. Pendant trois semaines, une phase d'accélération aura lieu durant laquelle les candidats doivent transformer leur idée en un plan à appliquer avec ou sans le soutien du programme Decentralize Impact. Nous voulons qu'au terme de la deuxième phase, les participants disposeraient d'un livret qui, une fois suivi, pourrait se concrétiser, sans avoir besoin de participer à la troisième phase. Le but est qu'à partir de la phase Catalyst, ils ont de quoi continuer leur projet. 

Au cours de ces trois semaines, il y aura également un Feed Back Loop. Lorsque des avis sur les projets sont publiés, la communauté peut faire des claps. A partir du moment où l'on récolte cinq claps, ou applaudissement, sur un feedback, un jeton de vote en plus est attribué. L'idée est de créer un système plus légitime de voix en renforçant l'implication de chacun. 

 

Comment la phase d'incubation suit-elle un processus basé sur une logique de compétition et de sélection ? 

La phase Catalyst se termine avec une autre étape de votes pour ne sélectionner que dix projets sur les trente en compétition. De là, la phase d'incubation commence durant laquelle les porteurs de projet devront exécuter une première tranche de la Timeline qu'ils ont développé lors de la deuxième phase, Catalyst. Autrement dit, les candidats peuvent faire un prototype, un Proof of concept, trouver le premier client ou le premier candidat.

Nous réalisons que les besoins des porteurs de projet ne sont pas similaires et que les programmes classiques ont un ensemble de sessions qui ne correspond pas forcément à leurs exigences. Chaque Startup a un nombre de jetons, attribué dès le début de l'incubation, en plus d'avoir un répertoire regroupant tous les experts. Les participants peuvent choisir les séances d'accompagnement dont ils ont besoin sans être contraints d'assister à tous les cours. Ils dépensent leurs jetons en fonction de leur besoin d'accompagnement.

L'idée est de créer sa propre expérience d'incubation en mettant à disposition toute une bibliothèque et en laissant la décision du suivi des séances d'accompagnement aux candidats du programme. De cette manière, ils pourront composer leur propre schéma d'incubation. 

En ce qui concerne les coachs, des Tokens [actifs numériques, N.D.L.R] de vote leur seront attribués en fonction des feedbacks qu'ils apportent mais aussi selon les sollicitations des Startups. Au terme de l'incubation, un dernier vote aura lieu pour déterminer trois lauréats. 

Doucement mais sûrement, Skander Ben Hamda s'impose comme un pilier de la blockchain nationale. Avec l'ambition de repérer les entrepreneurs et les standards technologiques qui permettront l'éclosion, dans quelques années, d'un écosystème centré sur la blockchain. Decentralize Impact se rêve en lieu-totem de la blockchain tunisienne. Le point de rencontre et d'interactions entre les entrepreneurs, ingénieurs et investisseurs du secteur de la blockchain est désormais ouvert pour une durée de six mois. 

Interview réalisée par Mariem Ben Yahia

Publié le 26/11/2021 11:29:40

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.