ilboursa arabic version ilboursa

En juin, les startups de la région MENA ont levé 116 millions de dollars

ISIN : TN0009050014 - Ticker : PX1
La bourse de Tunis Ouvre dans 10h11min

L'incertitude provoquée par la guerre à Gaza et les tensions militaires croissantes dans la région ont affecté l'écosystème des startups. Cependant, certains pays parviennent à maintenir leur attractivité pour les investissements et à soutenir leur dynamisme économique.

En juin 2024, les levées de fonds des startups dans la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA) ont atteint 116 millions de dollars, marquant une augmentation de 182 % par rapport à juin 2023, portant le total du semestre à 882 millions de dollars.

Selon les données de la plateforme Wamda, les startups basées aux Émirats arabes unis ont mené la région en termes de financement le mois dernier, avec 82,5 millions de dollars levés par 15 startups.

Les startups égyptiennes ont suivi avec 15 millions de dollars levés par quatre entreprises, représentant le deuxième montant le plus élevé.

L'Arabie saoudite s'est classée troisième, avec sept startups levant 13,5 millions de dollars. Une activité notable a également été observée en Irak, où six startups ont levé environ 1,2 million de dollars.

En ce qui concerne les start-ups tunisiennes, elles se sont classées sixièmes dans ce classement avec 207 000 dollars levés en juin 2024 via deux startups. L'Égypte et la Tunisie sont ainsi les seuls pays d'Afrique du Nord à avoir levé des fonds le mois dernier.

La fintech, secteur le plus financé

En ce qui concerne les secteurs, la fintech a repris la tête comme le secteur le plus financé en juin, récoltant 38 millions de dollars à travers 10 startups.

Elle est suivie de près par la contech avec 30 millions de dollars, puis le proptech avec 19,6 millions de dollars. En revanche, le secteur du e-commerce a reculé avec seulement 300 000 dollars levés.

Comme toujours, les startups fondées par des hommes ont capté la grande majorité des financements, accumulant 103,4 millions de dollars, soit 89 % du total. En revanche, seules deux startups dirigées par des femmes ont levé 200 000 dollars.

Jihen Mkehli

Publié le 10/07/24 08:45

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

YkrMtZAP8pgwjRA9bXNKIV7F65fg4W1GRl8vw898Omc False