ilboursa arabic version ilboursa

En 2021, les prix alimentaires mondiaux ont atteint leur plus haut niveau en dix ans

ISIN : TN0009050014 - Ticker : PX1
La bourse de Tunis Ouvre dans 22h40min

La hausse des prix alimentaires mondiaux s'est interrompue au mois de décembre 2021 dans un contexte de baisse des prix des huiles végétales et du sucre en raison des inquiétudes liées au variant Omicron, selon l'Organisation des Nations Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture (FAO).

Néanmoins et en dépit de la régression mensuelle enregistrée, les prix alimentaires mondiaux ont atteint en 2021 leur plus haut niveau en dix ans. L'indice de la FAO a ainsi augmenté de plus de 28% en 2021 par rapport à 2020.

Au mois de décembre 2021, l'indice des prix alimentaires de la FAO, qui évalue le coût d'un panier de produits alimentaires de base, a baissé de 0,9% par rapport au mois de novembre 2021 à 133,7 points, mettant un terme à quatre mois consécutifs de hausse. 

Les prix de toutes les catégories de l'indice des prix alimentaires, à l'exception des produits laitiers, ont reculé. En effet, les huiles végétales et le sucre ont observé de fortes baisses, a indiqué l'organisation dans sa mise à jour mensuelle.

Ainsi, au cours du dernier mois de l'année 2021, les huiles végétales ont chuté de 3,3 %, en glissement mensuel. Les prix de l'huile de palme et de l'huile de tournesol se sont taris en raison de la faiblesse de la demande d'importation. Les prix du sucre se sont affaiblis de 3,1%, atteignant un creux de cinq mois en raison des inquiétudes concernant la recrudescence des contaminations au Covid-19 liées au variant Omicron.

Les prix de la viande ont peu varié en décembre tandis que les prix des produits laitiers ont augmenté de 1,8 % à cause de l'affaiblissement des productions de lait en Europe occidentale et en Océanie.

Même si les prix ont baissé en décembre 2021, les prix mondiaux des denrées alimentaires ont bondi au cours de l'année dernière. L'indice de la FAO a augmenté de plus de 28% en 2021 par rapport à 2020. En un an, les prix des huiles végétales ont explosé de près de 66% tandis que ceux des céréales se sont accélérés de plus de 27%, atteignant tous deux des sommets historiques. 

Les prix du sucre ont augmenté de près de 30%. Malgré les reculs affichés au mois de décembre 2021, les prix des denrées alimentaires devraient rester volatils en 2022, au vu du coût et des répercussions du changement climatique, souligne la FAO.

Des inquiétudes subsistent quant à l'insécurité alimentaire des populations issues de pays fortement tributaires des importations dont les catégories les moins aisées se voient confronter à plus de difficultés à se nourrir correctement d'année en année.

Mariem Ben Yahia

Publié le 07/01/22 08:22

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

8sgpKNRCH6Z9nEJEzYfipZ9_7WUlSLq0lv3D-ZC6joY False