bourse tunis

El Abassi s’engage à traiter en profondeur la question de l’endettement du secteur touristique

Le Gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie (BCT), Marouane El Abassi, s'est engagé à traiter en profondeur la question de l'endettement du secteur touristique et ce, en étroite collaboration avec les professionnels du tourisme et des banquiers.

En effet, lors du workshop organisé mardi 18 juin 2019 par la Fédération Tunisienne de l'Hôtellerie (FTH) sur le thème « Le tourisme, moteur de croissance », M. El Abassi a insisté sur l'importance de mener une réflexion technique entre les différents intervenants, de traiter les problèmes structurels tout en trouvant des « fast track » pour les questions conjoncturelles. « L'objectif étant de restructurer le secteur touristique d'une façon pérenne et durable », a-t-il souligné.

Il a ainsi rappelé que le secteur touristique est le plus sinistré dans la mesure où la moitié des engagements touristiques est classée. Toutefois, et compte tenu du taux de provisionnement réalisé par le secteur bancaire, ayant dépassé les 70% des créances accrochées, l'endettement du secteur touristique demeure d'un impact modéré sur le secteur bancaire.

Mr El Abassi a préconisé un traitement structurel et en profondeur d'une crise qui remonte à la fin des années 90 et en dépit de laquelle le secteur touristique a montré une résilience fort intéressante, notamment ces dernières années.

"Apporter des solutions requiert un "gentlemen's agreement" entre les secteurs financier et touristique. Il importe ainsi de renforcer la confiance entre les deux protagonistes. D'une part les hôtels doivent honorer leurs engagements financiers. Aussi, les banques, de leur côté, gagneraient à comprendre la réalité des opérateurs », a-t-il expliqué.

Pour M. El Abassi, il s'agit de trouver des solutions idoines pour remédier au manque d'engouement par rapport au livre blanc, car, a-t-il signalé, seule une structure hôtelière a été financée via ce mécanisme. À ce titre, le Gouverneur de la BCT préconise de réfléchir sur les moyens tant pour le financement que le refinancement des opérateurs du secteur touristique selon des maturités plus importantes et donc mieux adaptées à leurs activités.

Sur un autre plan, M. El Abassi a annoncé qu'actuellement un travail fort intéressant de modernisation du Code de changes dans la limite des prérogatives de la BCT est en cours de réalisation. 

O.E.O

Publié le 19/06/2019 11:21:49

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.