ilboursa arabic version ilboursa
La bourse Ouvre dans 21h20min

PETROLE WTI : cotations et actu

ISIN : ABC003500454 - Ticker : ABCCL
COURS
76,28 DEV
-1,93%
OUVERTURE
77,51
+ HAUT
79,90
CLOTURE VEILLE
77,78
+ BAS
76,22
VOLUME
0
VOLATILITE
+4,75%
CAPITAL ECHANGE
-%
VALORISATION
0,0 MDEV
HISTORIQUE DU TITRE
Plus Haut Plus bas Variation
1 semaine 81,95 75,08 -4,75%
1 mois 92,87 75,08 -9,13%
1er janvier 126,84 74,95 1,10%
1 an 126,84 65,41 -2,24%
3 ans 126,84 0,01 31,70%
5 ans 126,84 0,01 29,40%
10 ans - - -%
jYQ5m4zI_O7OYg0loJU8TZWUbI_gtZ4p3pfyKxTHj8o

L’incidence de la volatilité sur vos placements

Avant même de vous parler de l'incidence sur vos placements, il est important dans un premier temps de comprendre ce qu'on entend avec le terme “actif volatile”.

La valeur d’une action va varier avec le temps, parfois sans préavis et sans aucune raison particulière. Ces fluctuations peuvent être mensuelles ou quotidiennes. Plus ce changement de prix arrive souvent et avec ampleur, plus l’action est considérée comme volatile. En règle générale, plus un actif est jugé volatil, plus le placement est risqué, mais plus les gains peuvent être rapides. Il est donc important de suivre les cours de ses actifs pour éviter toutes mauvaises surprises.

Pour autant, il existe plusieurs façons de tirer parti de cette volatilité qui fait partie intégrante des investissements boursiers. Voici donc quelques conseils pour profiter au mieux de cette volatilité :

  1. Si vous n’avez pas choisi d’investir dans des actions réputées volatiles, comme les matières premières ou les cryptomonnaies, il vous faudra faire abstraction de la volatilité à court terme, en gardant le cap. Bien évidemment, cette solution réclame une grande diversité dans votre portefeuille et aussi de ne pas chercher une rentabilité à court terme.
  2. Étalez les risques en investissant régulièrement : En effet, l’une des meilleures façons de gérer la volatilité, c’est d’investir une somme fixe tous les mois. Vous allez ainsi pouvoir amortir bien plus facilement vos frais de gestion. Il n’est pas forcément utile d’investir de grosses sommes. Vous pouvez par exemple réinvestir seulement 50 % de vos bénéfices.
  3. Ne vous contentez pas d’une seule source d’information : Si nous reprenons l’exemple des matières premières, il ne faut pas vous contenter de suivre le cours de l’action. Vous pouvez aussi suivre les contextes économiques des différents pays producteurs ou la météo. Vous pourrez ainsi avoir une première tendance et par la même, anticiper la volatilité de votre actif.
  4. Observez avant d’investir : toutes les actions ne se comportent pas de la même manière. Prenez le temps d'étudier cette valeur et pourquoi pas de demander conseils à d’autres investisseurs. Vous éviterez ainsi de lourdes pertes. Vous pourrez alors élaborer les bonnes stratégies et maximiser vos gains, en profitant des effets leviers qu'offrent certaines plateformes d'investissement boursier.

Avec ces quatre conseils simples, vous devriez mieux comprendre la volatilité des actifs et ainsi être moins réticent à investir une partie de votre portefeuille dans ce type d’actions. Bien entendu, il est hors de question d’avoir uniquement un portefeuille d’actifs volatils, sauf si vous voulez perdre beaucoup d’argent.