bourse tunis

Coronavirus : Les pays du G20 vont injecter 5.000 milliards de dollars dans l'économie mondiale

Les dirigeants des pays membres du G20 ont promis, ce jeudi, de former un " front uni " pour la lutte contre le coronavirus en injectant 5.000 milliards de dollars dans l'économie mondiale. Cette décision a eu lieu lors du tout premier sommet virtuel du Groupe, présidé par le prince héritier d'Arabie Saoudite, Mohammed Ben Salmane (MBS).

Dans un contexte de guerre des prix du pétrole, les présidents américain, Donald Trump, et russe, Vladimir Poutine, se sont joints à la vidéoconférence afin de mettre fin à la crise inédite qui frappe les marchés.

L'échange de vues, organisé en urgence, intervient également au milieu des critiques selon lesquelles le Groupe des vingt a adopté une attitude attentiste face à la pandémie du coronavirus mais également face au choc financier provoqué.

" Nous sommes fermement résolus à présenter un front uni contre cette menace commune ", ont déclaré les dirigeants dans un communiqué conjoint relayé à l'issue du sommet. Les dirigeants se sont également engagés à utiliser tous les outils politiques disponibles pour minimiser le coût économique et social de la pandémie ainsi que pour restaurer la croissance mondiale et la stabilité du marché. 

Les pays du G20 se sont engagés à injecter plus de 5.000 milliards de dollars dans l'économie mondiale pour contrer l'impact social et économique du coronavirus. Ils ont ont également accepté de contribuer au Fonds de réponse de solidarité COVID-19 dirigé par l'OMS sur une base volontaire.

Soulignons que lors de la réunion, les dirigeants du G20 ont convenu de prendre toutes les mesures nécessaires pour contenir la pandémie et protéger les populations. Ils ont également soutenu le renforcement du mandat de l'OMS dans la lutte contre les pandémies, y compris la livraison de fournitures médicales, d'outils de diagnostic, de traitements, de médicaments et de vaccins.

Myriem Ben Yahia

Publié le 26/03/2020 19:15:23

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.