arabic version ilboursa
bourse tunis

Coronavirus : Le FMI allège la dette des pays à faible revenu pour une période de deux ans

Le Conseil d'administration du Fonds monétaire international (FMI) a adopté, vendredi 27 mars, des améliorations immédiates de son fonds fiduciaire d'assistance et de riposte aux catastrophes (fonds fiduciaire ARC) pour permettre à l'institution d'accorder un allègement du service de la dette à ses pays membres les plus pauvres et les plus vulnérables.

Le fonds fiduciaire ARC permet au FMI d'accorder des dons pour un allègement de la dette aux pays à faible revenu admissibles à la suite de catastrophes naturelles et de crises majeures de santé publique qui se propagent rapidement.

Dans ce contexte, le conseil d'administration du FMI a approuvé des modifications du fonds fiduciaire ARC qui élargissent les critères d'admissibilité afin de mieux englober les circonstances créées par une pandémie mondiale et de mettre l'accent sur l'octroi d'une aide pour les besoins les plus immédiats. En particulier, cette décision permettra à tous les pays membres ayant un revenu par habitant inférieur au seuil opérationnel de la Banque mondiale pour une aide concessionnelle d'être admis à bénéficier d'un allègement du service de la dette pour une période allant jusqu'à deux ans.

Cela s'appliquerait lorsqu'une pandémie mondiale mortelle cause de graves perturbations économiques dans l'ensemble des pays membres du FMI et crée des besoins de financement de la balance des paiements d'une ampleur telle qu'il est justifié de déployer un effort international concerté pour aider les pays les plus pauvres et les plus vulnérables.

Le FMI organise aussi une levée de fonds qui permettrait au fonds fiduciaire de fournir environ 1 milliard de dollars face à la pandémie actuelle. Mme Georgieva a appelé les pays membres du FMI les plus solides sur le plan économique à aider à reconstituer le fonds fiduciaire ARC, qui ne disposait que de 200 millions de dollars pour les pays les plus pauvres du monde.

Le Royaume-Uni s'est engagé à hauteur de 150 millions de livres (183 millions de dollars). D'autres donateurs, parmi lesquels le Japon et la Chine, présentent aussi des contributions importantes.

Avec communiqué

Publié le 28/03/2020 18:41:40

3 COMMENTAIRES SUR CET ARTICLE
djems19


28/03/20 19:10
Est ce que la Tunisie est concerné par cette mesure ou bien ne fait pas partie des pays à faible revenue.
Ahmed Bou-aziz


29/03/20 13:15
djems19 si la diplomatie et les efforts au plus haut niveau travailleront d’arrache pieds sur ce sujet, je dirais Oui.
djems19


29/03/20 13:46
Tu as complètement raison si Ahmed. Inchallah les autorités seront à l'écoute.
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.