bourse tunis

Contraction de 34% du déficit commercial de la Tunisie en 2020 à 12,7 milliards de dinars

La crise sanitaire a au moins eu un effet positif, celui de réduire drastiquement le déficit de notre balance commerciale qui s'est réduit de 6,7 milliards de dinars en 2020 (-34%) pour s'établir à 12,7 milliards, contre un record de 19,4 milliards en 2019.

Cette amélioration du déficit commercial fait suite à l'effet conjugué de la baisse de 18,7% des importations et du repli de 11,7% des exportations. En valeurs, nos achats ont atteint 51,5 milliards de dinars, contre 63,3 milliards en 2019, tandis que nos ventes à l'étranger se sont établies à 38,7 milliards de dinars, contre 43,8 milliards une année auparavant.

Par conséquent, le taux de couverture a gagné 5,9 points de pourcentage pour s'établir à 75,2% contre 69,3% en 2019, selon les données publiées ce mardi 12 janvier 2021 par l'Institut National de la Statistique (INS).

Le repli observé au niveau des exportations durant l'année 2020 a concerné le secteur du textile, habillement et cuirs (-13,8%), celui des industries mécaniques et électriques (-14%), de l'énergie (-9,4%) et celui des mines, phosphates et dérivés (-24,4%). En revanche, le secteur de l'agriculture et des industries agro-alimentaires a enregistré une hausse de 12%, suite à l'augmentation de nos ventes d'huile d'olive à 2,3 milliards de dinars, contre 1,38 milliard en 2019.

Quant à la baisse des importations, elle est due à la régression enregistrée au niveau des importations des biens d'équipement (-24,6%), des matières premières et demi produits (-14,5%), des biens de consommation (-13,8%) et de l'énergie (- 37,2%) sous l'effet de la diminution de nos achats des produits raffinés (3,37 milliards de dinars, contre 6,4 milliards) et de gaz naturel (2,1 milliards de dinars, contre 3,7 milliards).

Par ailleurs, le déficit de la balance commerciale demeure expliqué en grande partie par le déficit enregistré avec certains pays, tels que la Chine (-5,4 milliards de dinars), la Turquie (-2,1 milliards), l'Algérie (-1,7 milliard), la Russie (-1 milliard) et l'Italie (-798,4 MD).

En revanche, le solde des échanges de marchandises a enregistré un excédent avec d'autres pays principalement avec la France (3,5 milliards de dinars), l'Allemagne (1,2 milliard) et la Libye (1 milliard).

Les résultats de l'INS montrent que le déficit de la balance commerciale hors énergie se réduit à 8,55 milliards de dinars. En effet, le déficit de la balance énergétique s'établit à 4,2 milliards de dinars en 2020, soit un tiers du déficit total, contre -7,7 milliards en 2019.

Omar El Oudi

Publié le 12/01/2021 13:52:58

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.