ilboursa arabic version ilboursa

Ciments de Bizerte subit une perte abyssale de 22 millions de dinars en 2016

ISIN : TN0007350010 - Ticker : SCB
La bourse de Tunis Ouvre dans 41h59min

La société Les Ciments de Bizerte vient de publier ses états financiers arrêtés au 31/12/2016 faisant ressortir un résultat net déficitaire de 22,179 millions de dinars contre un déficit de 6,610 millions de dinars une année auparavant. 

À fin décembre 2016, le cimentier a réalisé un chiffre d'affaires de 61,451 millions de dinars contre 57,173 millions de dinars à fin décembre 2015, soit en hausse de 7,5%. 

Le résultat d'exploitation ressort déficitaire de 14,577 millions de dinars, plombé par les charges financières qui sont passées de 11,530 millions en 2015 à 14,577 millions de dinars en 2016.

Par ailleurs, l'encours des emprunts bancaires a atteint 53,891 millions de dinars contre 26,880 millions de dinars au 31 décembre 2015.

Télécharger les états financiers 

Publié le 09/05/17 12:34

1 commentaire sur cet article. Participez à la discussion.
Foulen


09/05/17 16:52
@admin: cette phrase n'a aucun sens "Le résultat d'exploitation ressort déficitaire de 14,577 millions de dinars, plombé par les charges financières qui sont passées de 11,530 millions en 2015 à 14,577 millions de dinars en 2016."
1. les chiffres des charges fiancnieres sont faux
2. le resultat d'exploitation n'est pas "plombe" par les charges financieres qui viennent en dessous de l'EBIT

Message complété le 09/05/2017 17:05:19 par son auteur.

en plus, pour "l'encours bancaire" vous avez considere uniquement la dette a court terme. Il faudra parler de la dette total (court et moyen-long terme). L'endettement est passee de TND 106.8m a TND 130.4m.

Ce niveau paait raisonnable par rapport a l'equity de TND 104.2m (surtout pour une societe industrielle dans secteur fortement capitalistique), mais compare un EBITDA de TND 3.1m, ce niveau d'endettement est insoutenable.

un coup d'oeil rapide sur les cash flow, demontre (i) une tres faible apacite de generation de cash flow operationnel, plombe probablement par le BFR, et qui ressort a uniquement TND 3.1m ; (ii) un capex important de TND 20m! ce que la societe doit expliquer. Le deficit continue a etre couvert du BFR.

Les perspectives du secteur du ciments restent non prometteuses sur horizon a court terme:
1. sur-capacite du marche local
2. pression sur les prix
3. difficulte a l'export aux pays voisins etant donne le blocage d'import de ciment en Algerie
4. difficulte d'export dans la zone medtierrannenne etant donne la concurrence des entreprises italienne, espagnoles et turque

je n'ai pas fait de revue de la valo, mais une valo basee sur les flux, ou multiples parait difficile

Message complété le 09/05/2017 17:11:23 par son auteur.

*Le deficit continue a etre couvert par de la dette

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

xmJAMFgP1Ps1snzlSpRqXJ4RJM9TIbFZ2L8PjUwlIWY False