arabic version ilboursa
bourse tunis

Chute record de 42% des investissements directs à l'étranger dans le monde en 2020

Les Investissements Directs à l'Étranger (IDE) se sont effondrés de 42% en 2020, dans le monde, pour s'élever à 859 milliards de dollars. Le rapport de la Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement (CNUCED) met également en lumière la résilience de la Chine par rapport aux pays développés.

Les flux d'IDE vers les économies en développement ont diminué de 12% pour s'établir à 616 milliards de dollars. Ils représentent 72% des mouvements d'IDE mondiaux, soit la part la plus élevée jamais enregistrée. La baisse est inégale en atteignant 37% en Amérique latine et dans les Caraïbes, 18% en Afrique et 4% dans les pays en développement en Asie.

La Chine est le pays qui a enregistré la plus forte amélioration avec une augmentation de 14% des flux d'IDE pour atteindre 163 milliards de dollars. Les industries de haute technologie ont connu une augmentation de 11% en 2020 et les fusions-acquisitions transfrontalières, principalement dans les industries des TIC et de la pharmacie, se sont accrues de 54%.

Les pays développés sont les plus touchés par l'affaiblissement des flux d'IDE puisqu'ils ont observé une chute de 69% pour atteindre 229 milliards de dollars, soit le niveau le plus bas depuis 25 ans. Les flux vers l'Europe ont diminué de deux tiers, tandis que ceux vers l'Amérique du Nord se sont taris de 46%.

Le rapport de la CNUCED montre que les perspectives des pays en développement pour 2021 restent une préoccupation majeure. Il souligne également que la capacité de ces pays est beaucoup plus limitée pour la mise en œuvre de programmes de soutien économique pour stimuler l'investissement, ce qui conduirait à une reprise asymétrique des IDE.

Myriam Ben Yahia

Publié le 25/01/2021 14:15:20

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.