ilboursa arabic version ilboursa

CAPSA Capital Partners et l’UBCI lancent un FCPR de 50 millions de dinars

ISIN : TN0002400505 - Ticker : UBCI
La bourse de Tunis Ferme dans 1h29min

Le Conseil du Marché Financier (CMF) a accordé en date du 28 décembre 2022 son visa au prospectus d'émission du Fonds Commun de Placement à Risque bénéficiant d'une procédure allégée intitulé " FCPR SWING 3 " d'un montant de 50 millions de dinars.

Rappelons qu'en date du 10 novembre 2022, le CMF avait donné son agrément à la société de gestion CAPSA Capital Partners et à l'Union Bancaire pour le Commerce et l'Industrie (UBCI) pour la création dudit Fonds.

Le FCPR SWING 3 a principalement pour objet la participation pour le compte des porteurs de parts et en vue de sa rétrocession ou sa cession, au renforcement des opportunités d'investissement et des fonds propres des sociétés.

Le fonds est tenu dans un délai ne dépassant pas la fin des deux années, suivant celle au cours de laquelle a eu lieu la libération des parts, d'employer 80% au moins de ses actifs dans des sociétés établies en Tunisie et non cotées à la Bourse de Tunis, à l'exception de celles exerçant dans le secteur immobilier relatif à l'habitat.

Ainsi, selon le prospectus d'émission, le Fonds réalisera des investissements en fonds propres et accessoirement en quasi-fonds propres dans des entreprises évoluant dans des secteurs présentant un fort potentiel de développement ou un caractère innovant.

Il est envisageable de réaliser des opérations en capital ou en quasi-capital dans une perspective de création de valeur sur un horizon de 2 à 7 ans selon une démarche d'investisseur engagé au sein des entreprises de son portefeuille.

Par ailleurs, le Fonds ciblera un portefeuille composé de participations à hauteur de 65% au moins de son capital souscrit et libéré dans :

  • Les entreprises réalisant des investissements dans les zones de développement régional et dans le secteur de l'agriculture et de la pêche,
  • Les entreprises totalement exportatrices,
  • Les entreprises réalisant des investissements permettant le développement de la technologie ou sa maîtrise et des investissements d'innovation dans tous les secteurs économiques,
  • Les entreprises créées par les jeunes diplômés de l'enseignement supérieur dont l'âge ne dépasse pas 30 ans à la date de la création de l'entreprise,
  • Les entreprises transmises d'une manière volontaire suite au décès ou à l'incapacité de gestion ou à la retraite,
  • Les entreprises objet de restructuration

Omar El Oudi

Publié le 13/01/23 10:02

1 commentaire sur cet article. Participez à la discussion.
Mohamed27


13/01/23 15:36
Vous avez 2 erreurs : 1 ) il n'y plus d'avantages fiscaux (dégrèvement fiscal) pour les prises de participation dans les sociétés exportatrices. 2) pour les jeunes diplômés c'est 40 ans et pas 30 ans.

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

OqHyDClA4XCDw4J3AQUrTJEIK1haIBNtf29AbzHll5M False