arabic version ilboursa
bourse tunis

BM - Systematic Country Diagnostic : Pouvons-nous encore compter sur l'Etat pour créer de l'emploi ?

Remédier au chômage représente un défi crucial pour la Tunisie surtout chez les jeunes et les diplômés de l'enseignement supérieur. Il est d'autant plus important que notre pays ait désormais besoin d'entreprises productives et non pas de nouveaux postes dans la fonction publique.

Le taux de chômage s'élève à plus de 16% actuellement. Ce taux s'élève à 30% chez les diplômés de l'enseignement supérieur et à 36% chez les jeunes de 15 à 24 ans.

Ces dernières années, l'Etat a absorbé les jeunes chômeurs en recrutant dans la fonction publique, aboutissant à une masse salariale insoutenable, qui représente 5 fois le budget d'investissement et 6,8 fois le budget de la santé en 2020.

L'envolée de la charge salariale des fonctionnaires ne permet plus à l'Etat d'investir, voir même de fournir aux Tunisiens les services de première nécessité comme les médicaments. Cette situation cause ainsi l'accélération du rythme de croissance de l'encours de l'endettement de l'Etat qui devrait atteindre 100 milliards de dinars à la fin de 2020. Tout cela entrave le potentiel de l'économie.

On sait pertinemment que la création des postes d'emploi durables va de pair avec la croissance et la productivité dont souffrent actuellement les entreprises tunisiennes comme en témoigne la baisse de 15% de nos exportations au titre des dix premiers mois de l'année écoulée.

Ces chiffres nous mettent devant le fait accompli. Il est essentiel de stimuler la productivité, qui est le moteur de la croissance à long terme. Et sans cela, la Tunisie aura du mal à créer durablement de bons emplois pour sa jeunesse.

Ce constat amène à s'interroger sur l'avenir de l'emploi en Tunisie. Partant du fait que l'avenir de l'emploi et l'employabilité réside dans l'entrepreneuriat et l'initiative prive, comment l'État peut-il être plus efficace pour créer un cadre propice à la création d'emploi ?

Omar El Oudi

Publié le 20/01/2021 16:13:45

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.