bourse tunis

Baromètre EY : La Tunisie signe son retour dans le Top 15 des destinations africaines pour les IDE

La Tunisie signe son retour dans le top 15 des destinations africaines pour les IDE (Investissements Directs Etrangers) dans le baromètre EY 2019 de l'attractivité de l'Afrique. Suite à une année 2016 marquée pour le pays par un recul de 50% des investissements étrangers et qui l'a fait sortir du top 15 du classement, la Tunisie a pu attirer en 2018 près d'un milliard de dollars de capitaux étrangers avec un potentiel déclaré de 10.000 emplois directs.

Les " best performers " pour cette édition est sans nul doute l'Egypte qui passe de la 6ème place en 2017 à la première en 2018 avec un volume d'IDE de 12 milliards de dollars pour une création de plus de 30.000 emplois. Le Rwanda, demeure la " super star " de ce classement grâce à une attractivité forte malgré la petite taille de son économie. Enfin, les pays du sud ont quant à eux connu un recul en termes d'attractivité, à l'instar de l'Afrique du Sud avec une chute de 30% des IDE dû à l'instabilité politique.

Ces dernières années, le continent africain a connu une vague de changements politiques. Les élections au Zimbabwe et la nomination d'un nouveau président promettaient un environnement plus favorable aux affaires. Les réformes économiques prévues en Afrique du Sud ne se sont pas encore concrétisées et les défis posés par les entreprises publiques sous-performantes, telles qu'Eskom, ont eu un impact négatif sur la croissance économique. Le Nigeria a vu le retour du président sortant, mais le retard de six mois dans la nomination d'un cabinet a retardé les progrès de l'agenda économique.

Les rapports et enquêtes de EY sur l'attractivité sont largement reconnus par les clients, les médias et les principales parties prenantes publiques comme une source-clé d'informations sur les investissements directs étrangers (IDE). Les enquêtes, rapports et analyses sont conçus pour aider les entreprises à prendre des décisions d'investissement et les gouvernements à éliminer les obstacles à la croissance future.

Source : EY

Publié le 13/12/2019 10:29:37

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.