ilboursa arabic version ilboursa

Arabie saoudite : Les jeux-vidéo, une des pierres angulaires de l’après-pétrole

ISIN : TN0009050014 - Ticker : PX1
La bourse de Tunis Ouvre dans 6h3min

L'Arabie saoudite consolide son positionnement international dans le secteur des jeux-vidéo afin de diversifier son économie en vue d'une transition vers une économie post-pétrolière. La pétromonarchie a annoncé le lancement d'un organisme pour le développement du domaine des jeux-vidéo à travers le rachat de deux sociétés européennes d'e-sport par l'organisme étatique Savvy Gaming Group pour un montant de 1,5 milliard de dollars. Le marché des jeux-vidéo dans la première économie du monde arabe est considéré comme étant le plus prolifique au Moyen-Orient.

Présidé par le prince héritier Mohammad ben Salmane, Savvy Gaming Group est soutenu par le fonds souverain, le Fonds public d'investissement d'Arabie saoudite (PIF). Le groupe d'investisseurs, Savvy Gaming Group, a racheté deux des plus grands organisateurs de tournois d'e-sports au monde pour 1,5 milliard de dollars. Il est question d'ESL Gaming et de FACEIT, dont la fusion devrait être finalisée au deuxième trimestre 2022. Savvy Gaming Group a acquis ESL pour 1 milliard de dollars alors qu'il a racheté FACEIT pour 500 millions d'euros. La nouvelle entité qui se nommera ESL FACEIT Group au vu du nouveau cadre imposé par le nouvel accord.

Les jeux-vidéo sont populaires dans ce pays d'environ 35 millions d'habitants, dont la majorité a moins de 35 ans.  Les amateurs de jeux-vidéo saoudiens se chiffrent à 23.5 millions, soit 67% de la population de la pétromonarchie, selon un rapport réalisé par du Boston Consulting Group. L'étude prévoit également que la consommation de jeux-vidéo devrait atteindre 6,8 milliards de dollars d'ici 2030, contre 959 millions de dollars. De plus, Boston Consulting Group projette un taux de croissance annuel composé moyen de 22 % pour la consommation saoudienne de jeux.

Il est à rappeler que le PIF s'est déjà illustré en acquérant discrètement 3,3 milliards de dollars d'action d'EA, Take-Two et Activation Blizzard. L'Arabie saoudite accélère sa sortie de la rente pétrolière, considérée comme étant un cadeau empoisonné, et de préparer l'après pétrole. Il ne s'agit pas d'une peur d'un potentiel épuisement des réserves nationales, estimées à 250 ans de production actuelle, mais d'une inquiétude concernant le futur de l'or noir quant à son éventuelle obsolescence face aux énergies alternatives.  

 Mariem Ben Yahia

Publié le 28/01/22 08:17

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

kqC3RxadVQUxfqcchqvDJ7N3JJjN-BsE6ichWApCMtg False