bourse tunis

Après Anantara Tozeur, la chaîne internationale MINOR Hotels ouvrira un hôtel à Gammarth

Offrant une porte d'entrée luxueuse aux anciennes merveilles culturelles et désertiques de la Tunisie, Anantara Tozeur Resort qui a ouvert officiellement ses portes dimanche 1er décembre, présente un design arabe et nord-africain exquis, entouré d'un désert majestueux, de palmiers imposants et de vues infinies sur le lac salé. Situé en bordure de Tozeur, à seulement 20 minutes en voiture de l'aéroport international de la ville, Anantara Tozeur Resort représente un luxe raffiné. 

Rencontré sur les lieux, le Vice-président Opérations, Moyen-Orient, de la société mère MINOR Hotels, M. Amir GOLBARG, a accordé une interview à ilBoursa durant laquelle il a parlé du tourisme tunisien ainsi que les ambitions de la chaîne MINOR Hotels en Tunisie.

Comment vous voyez le tourisme en Tunisie dans ce contexte-là, êtes-vous vraiment optimistes pour enchaîner l'ouverture d'autres hôtels en Tunisie ? 

La Tunisie est un marché très intéressant pour nous. En tant qu'entreprise, nous avons tendance à pénétrer des marchés qui ne sont pas encore arrivés à la maturité. C'est ainsi que nous avons grandi en tant qu'entreprise. Les marchés matures sont souvent saturés d'hospitalité et ont couvert tous les aspects du tourisme. En Tunisie, je crois que vous avez atteint un certain dynamisme et que vous avez très bien couvert les marchés All Inclusive et une grande partie de l'hôtellerie de niveau moyen.  

Le tourisme tunisien a une formidable opportunité de passer au niveau supérieur, car vous avez le nécessaire en matière d'hospitalité et de destinations vraiment sensationnelles. Mais je ne pense pas que vous ayez eu l'opportunité de les présenter sur une plate-forme mondiale. Pour ce faire, vous avez besoin d'une véritable chaîne hôtelière qui n'impose pas sa façon de penser mais plutôt elle utilise ce que vous avez comme ressources ainsi que les sites époustouflants dont vous disposez. Nous pourrions apporter cette valeur ajoutée au site Tunisie et c'est pourquoi je pense que votre pays a beaucoup de potentiel.  

Avec notre première destination à Anantara Tozeur, l'objectif est de montrer au monde que la Tunisie est au-delà de ce qu'elle est actuellement qui, dans un sens ou dans un autre, a été assez souvent associé aux destinations Europe du Nord. Nous arrivons avec un produit très différent et essayons de changer la perception de l'hospitalité tunisienne et de la faire passer au niveau supérieur.

Peut-on en savoir plus sur les prévisions de la chaîne en Tunisie ?

L'idéal pour nous serait de commencer par Tozeur comme première destination et en profiter pour s'élargir à Tunis aussi. En ce qui concerne la tendance, particulièrement pour les voyageurs d'outre-mer, il serait préférable de choisir Tunis en tant que capitale, connue pour son magnifique paysage et ses beaux sites, que j'ai eu le plaisir de visiter comme Sidi Bou Said, en combinant quelques nuits dans l'une de nos propriétés avec Tozeur en tant que destination touristique.

Nous sommes donc à la recherche de bonnes opportunités dans la capitale Tunisienne et, bien entendu, si d'autres opportunités se présentent, d'autres régions telles que Hammamet, nous les saisirons bien sûr. Mais pour le moment la capitale reste notre priorité pour corréler et créer de la synergie entre Tunis et Tozeur.

Quelle zone ciblez-vous à Tunis ?

Nous cherchons activement à développer Gammarth. Elle s'adapte à beaucoup de nos propriétés. Nous sommes également réputés pour nos destinations de plage stupéfiantes et nos stations balnéaires. Je pense que c'est un cadre magnifique bordé par la méditerranée, et je pense que nous pourrions apporter quelque chose de différent à Gammarth. Il y a évidemment de bons hôtels là-bas mais je pense que nous sommes uniques et différents et que nous pourrions offrir une hospitalité outre que la plupart des hôtels existants.

Avec notre unité de Tozeur et potentiellement Gammarth, nous n'aurions aucun concurrent direct. On ne s'aventure pas dans un marché compétitif. Nous nous installons et nous créons une destination. Gammarth a encore du chemin à faire pour devenir une destination internationale, nous n'en sommes pas encore là, mais nous aimerions percer et ce serait l'un de nos objectifs de faire de Gammarth une destination véritablement internationale.

Omar El Oudi

Publié le 03/12/2019 12:08:14

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.