ilboursa arabic version ilboursa

Accord entre la Jordanie, les EAU et Israël sur l'échange d'énergie solaire contre de l'eau dessalée

Les Émirats Arabes Unis (EAU), la Jordanie et Israël renforcent leur coopération dans les énergies renouvelables à travers la signature d'un protocole d'accord. La lettre d'intention ouvre la voie aux futures exportations d'énergie solaire jordanienne en échange d'eau dessalée.

La signature, qui a eu lieu au pavillon du leadership des EAU à Dubaï Expo, s'est déroulée en présence du ministre émirati de l'Industrie et des Technologies avancées, Sultan Ben Ahmed Al Jaber, et de John Kerry, envoyé spécial du président des Etats-Unis pour le climat.

La déclaration d'intention se compose de deux volets interdépendants et contingents. Le premier, Prosperity Green, prévoit la construction de centrales solaires photovoltaïques d'une capacité de 600 MW en Jordanie, la totalité de l'électricité propre produite devant être exportée vers Israël. Le second, Prosperity Blue, est un programme durable de dessalement d'eau qui sera construit en Israël pour fournir à la Jordanie jusqu'à 200 millions de mètres cubes d'eau dessalée.

Les études de faisabilité du projet devraient commencer en 2022

Les ententes scellées interviennent dans un contexte climatique tendu qui touche, plus amplement, la région du Moyen-Orient. Dans ce " hot spot " planétaire des changements climatiques, la Jordanie est le cinquième pays le plus pauvre en eau au monde. Néanmoins, le déficit permanent en eau du royaume s'explique par le fait que les eaux du fleuve Jourdain sont captées en amont par Israël alors que celles du Yarmouk passent d'abord par la Syrie et l'État hébreu.

En ce qui concerne Israël, il vise à ce que 30% de son énergie provienne de sources renouvelables d'ici 2030, alors que cette part s'établit actuellement à 17%. La stratégie hébraïque veut parvenir à des émissions nettes de carbone dans le secteur d'énergie d'ici 2050.

Les EAU s'imposent comme un timonier des relations entre les pays arabes et Israël. La signature de la déclaration n'est que l'un des résultats positifs des Accords d'Abraham qui servent à renforcer la paix, la stabilité et la prospérité régionales, tout en améliorant la vie et les perspectives d'avenir dans la région.

Mariem Ben Yahia

Publié le 23/11/2021 10:02:08

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.