ilboursa arabic version ilboursa

BNA, très fort potentiel allant jusqu'à 100% ! !!

Voir tous les sujets

Posté le 20/05/2022 23:51:07

Toutes les banques publiques sont sous évalué, et depuis 3 années au moins, et quand on s'est dit que la STB ne pouvait pas aller plus bas, elle est allé plus bas, pourquoi à ton avis ?

La sous capitalisation n'est pas la cause et n'est pas non plus une garantie pour un investisseur, c'est la conséquence du risque présenté par les finances publiques, (l'actionnaire de référence des 3 banques = l'état), un état qui au lieu d'assainir ses finance et se mette à la diette, se sucre systématiquement là ou il trouve, et quand il peut plus se sucrer pour des raisons légales, oblige les 3 banque à financer ses filiales déficitaires. La BNA n'arrêtera pas de financer l'OCT, et elle deviendra l'actionnaire de l'état à terme (avec l'augmentation des prix du blé) et la BNA restera le créancier de l'achat du blé. La BNA court le risque du déficit de l'état, et le cours BNA endossera ce risque, et toi tu pense parce qu'il a touché le fond ne descendra pas et il ne pourra que augmenter, oui peut être, tu as raison, à mon avis le risque augmentera et les investiseurs seront de plus en plus avisés, calculeront mieux le risque et le cours baissera, on en parle dans 6 mois, POINT


Répondre
Posté le 20/05/2022 17:13:26

la BIAT est peut être plus engagée envers l'Etat a travers les BTA, BTC, emprunts, ... que la BNA.

Pourtant, pour des fonds propres de 1.8 milliards de dinars, sa capitalisation boursière dépasse 150 % ses fonds..

La BNA a aussi 1.8 milliards de dinars de fonds propres, mais sa capitalisation boursière, a cause de son cours très faible, n'est que de de 600 millions de dinars, soit 33 % de ses fonds. Donc son cours actuel ne tient pas compte de 1.2 milliards de dinars de réserves, soit plus de 7 années de bénéfice.

Donc si elle est amenée a constituer des provisions énormes, arrivant s'il le faut à 6 ans de bénéfices ce qui est utopique, elle se retrouverait avec des fonds propres équivalent à sa capitalisation boursière actuelle.

En conclusion, elle est tellement sous évaluée, que quelque soient les problèmes pouvant exister, le cours ne devrait pas aller plus bas que ça, contrairement aux autres banques


Répondre
Posté le 20/05/2022 16:56:37

KAis le risque le plus fort à mon sens, dans le contexte actuel, c'est le risque présenté par le degré d'engagement actuel et le potentiel pour qu'il augmente dans le futur très proche dans la dette de l'état,


Répondre
Posté le 20/05/2022 14:52:21

si la BNA qui cote a 9 alors que ses fonds propres sont de 27 dt par action, qui cote donc au tiers de ses fonds propres est risquée, alors que dire d'Attijari et BIAT, qui cotent à deux fois leurs fonds propres ?

Je pense que tous les risques imaginables sont déjà déduits au niveau du cours actuel de la BIAT, et le cours ne tiens compte de rien de positif, comme des plus values trés importantes sur les immobilisations et sur le portefeuille.


Répondre
Posté le 20/05/2022 13:18:19

je parle de risque en terme de staglafation : une croissance économique faible ou nulle et d'une forte inflation, la raisonnement d'augmentaion TMM et impact positif sur le revenue de banques est plausible dans une situation classique comme il y a 5 années, en Tunisie , aujourd'hui les variables changent, l'endettement devient la VARIABLE critique et le taux d'endettement est la ratio à privilégier, celui qui est endette risque de le devenir de plus en plus si le sytème lui prête l'argent


Répondre
Posté le 20/05/2022 13:12:44

Nous sommes dans le risque niveau moyen haut depuis 3 années déja et même avant le 25 juillet, la BNA sera à mon sens dans les premières loges du risque niveau très haut dans le moyen terme à mon humble avis,


Répondre
Posté le 19/05/2022 23:37:12

Tout a fait daccord avec toi, le risque va augmenter aussi, ce sont les impacts caches ou indirectes comme moins de demande de credits donc moins de CA... Seulemet pas de risque etatique car l etat tjs paye ses engagement depuis l independance malgres toutes les crises passes.


Répondre
Posté le 19/05/2022 23:33:03

Et il n’y a pas de risque de nouvelles provisions avec les hausses des taux ?

Les sociétés sur endettées et qui n’auront plus d’accès aux crédits ne représentent pas des risques ?

Le secteur immobilier qui est déjà en état de mort cérébrale ne représente pas de risque ?

L’état qui n’arrive pas à payer ces BT ne représente pas de risque ?


Répondre
Posté le 19/05/2022 23:26:17

Le RN c est degrade suite a des augmentations excessives des provisions: il faut entrer dans les details et voir les bilans.


Répondre
Posté le 19/05/2022 23:18:31

Le TMM avait augmenté de 2017 à 2020


Répondre
Posté le 19/05/2022 23:01:14

A mon avis apres le detachement de la dividande le titre BNA sera baissier mais legerement pendant 2 a 3 mois puis il va reprendre une hausse plus ou moins accelere suivant la liquidite disponible jusqu a la prochaine dividande... donc il faut attendre qqs semaine pour reinvestir la dividande de l annee en cours a bas prix dans le meme titre.

Je pense que j ai repondu a vos 2 questions Rizk...


Répondre
Posté le 19/05/2022 22:54:58

Le taux directeur influence directement le prix du crédit et de l'épargne octroyés par les banques privées qui répercutent les taux de la banque centrale. En effet, si une banque centrale réduit le taux directeur, les banques réduisent également leurs taux d'emprunt et leurs taux pour les prêts immobiliers. En clair, il serait plus facile d'obtenir un prêt, et les taux des prêts immobiliers seraient plus intéressants pour les acheteurs.

Toutefois, des taux directeurs faibles peuvent aussi signifier que les intérêts sur les produits d'épargne sont moins élevés car les paiements des taux d'intérêt perdent de la valeur. A l'inverse, si une banque centrale augmente le taux directeur, l'emprunt devient plus coûteux et les taux des prêts immobiliers augmentent. Une situation plus favorable pour les banques et pour les vendeurs.


Bref: l augmentation du taux directeur est benifique pour la banque centrale en premier lieu puis pour les banques et les leazing... mais l effet indirect sera moins de demande de credits puisque c est plus couteux.

Conclusion; BNA tot ou tard vers 15 dt puisque le RN de 2022 sera proche de 250 millions de dinars.


Répondre
Posté le 19/05/2022 21:58:57

Ya t il quelqu'un pour m'expliquer comment est ce que l'augmentation du TMM ferait augmenter les bénéfices des banques ?

J'aimerais bien avoir une analyse approfondie sur le sujet, ou bien me fournir des pistes pour en savoir beaucoup plus. Toutes vos réponses argumentées seront les bienvenues.


Répondre
Posté le 19/05/2022 21:33:28

avec l'augmentation du taux directeur ... haussier et resultat exceptionnelle 2022


Répondre
Posté le 19/05/2022 19:03:18

Que sera l'objectif CT du cours boursier après détachement de dividendes (23 mai ) ? Haussier ou baissier ?


Répondre
Posté le 19/05/2022 19:03:18

Que sera l'objectif CT du cours boursier après détachement de dividendes (23 mai ) ? Haussier ou baissier ?


Répondre
Posté le 15/04/2022 12:30:37

Les PP ont raison d'attendre plus d'une banque très rentable et surtout très sous évaluée.

Un bon dividende aurait boosté le cours, mais il faudrait déjà qu'il y'a des décideurs qui savent ce que c'est qu'être côté en bourse.

La banque a dépensé des millions de dinars pour des réaménagements ou autres, elle pourrait dépenser quelques milliers de dinars pour former les administrateurs à ce que ça veut dire être coté en bourse, et aux moyens à mettre en œuvre pour attendre un cours boursier qui reflète la valeur réelle de la banque, et ne pas se contenter de faire aux actionnaires un discours sur les réalisations de la BNA, et de faire voter une résolution sur les jetons de présence qu'ils vont recevoir, en jetant des miettes aux actionnaires.

Mais même avec ce dividende, et en attendant un avenir meilleur, le titre cote à 9 dt, pour 700 millimes nets, ça donne 7.77% de rendement net.

Que veulent les investisseurs exactement ? Un bon dividende, et un potentiel très important d'évolution du cours. Tout ceci se trouve dans la BNA.

Entretemps, les intermédiaires en bourse continuent à recommander aveuglement :

1 - La SFBT, dont le cours est à 16.800 pour un dividende net de 675 millimes

2 - Cerealis, dont le cours est à 11.500 pour un dividende net de 300 millimes max

3 - Delice Holding, dont le cours est à 15.500 pour un dividende net de 300 millimes max

4 - SAH dont le cours est à 9.600 pour un dividende net max de 300 millimes

......................................... et plein d'autres exemples.


Donc malgré ce dividende de 700 millimes nets, la BNA est incomparable par rapport à la plupart des actions cotées au marché, peut être que si un jour les membres du conseil d'administration, même ceux représentant l'Etat ou les entreprises publiques, étaient obligés d'avoir au mois 5 000 actions BNA, ils se mettraient à raisonner en tant qu'actionnaires, et pas en tant que fonctionnaires.





Répondre
Posté le 15/04/2022 12:16:55

ca raffle là ca remonte , ca va encore bien remonter la semaine prochaine avec le T1, les 10 haslin


Répondre
Posté le 15/04/2022 12:07:53

C'est ça le problème. Les expectations des PP étaient très élevés.



Répondre
Posté le 15/04/2022 11:55:29

pour un cour de 10 Dt ca fait 7% net d'impot le marché tunisien 'noffre rien de tel à court terme , ni epargne ni sicav ni BT ni wellou ca demeure une bonne opportunite pour les connaisseurs


faut dire aussi que pour une deuxieme annéé de distribution malgre le COVID ils ont augmente le DIV de 40% ce qui est pas mal , le pb c'est nous on a mis la barre tres haut et on a ose reve d'une banque cotée a sa juste valeur , ils veulent rester dans la cour des petits une année ou deux encore , c'est le choix du ministere qui prefere emprenute avec des bons de tresor a des taux d'interet eleve au lieu de beneficier de DIV sans interet


Répondre

Retour au forum Général